Accueil / Actualités / Politique et économie / Adblocker, Google envisage d’intégrer sa solution dans Chrome
Navigateur Google Chrome

Adblocker, Google envisage d’intégrer sa solution dans Chrome

Un adblocker est logiciel problématique pour certains acteurs du Web. Leur impact économique est une réalité au point de pousser le géant Google à envisager de proposer sa propre solution avec son navigateur Chrome.

Google Chrome

Adblocker, Google souhaite trouver une parade.

Un adblocker est un logiciel anti-publicitaire. Son rôle est de supprimer la publicitaire en ligne lors de l’affichage des pages Web dans un navigateur. L’utilisateur gagne en confort mais l’impact pour les éditeurs (les sites Web proposant gratuitement leur contenu) n’est pas anodin. Avec la démocratisation de leur usage, Google, numéro un mondial de la publicité en ligne réfléchit à une solution. Comment dissuader les utilisateurs de les utiliser ?

Pour parvenir à trouver la réponse le géant tente d’expliquer leur popularité. Carlo d’Asaro Biondo, président de Google Europe explique

 «Nous pensons que les internautes ne sont pas contre la publicité, qu’ils savent nécessaire à la pérennité des médias gratuits. Ils sont en réalité contre certains types de formats publicitaires, notamment sur mobile, qui sont trop intrusifs.»

De là une réflexion est menée avec les éditeurs de presse européens au sein de la Digital News Initiative (DNI) afin de trouver  le meilleur moyen pour parvenir à dissuader les internautes d’utiliser des bloqueurs de publicité.  Ils sont problématiques car ils ne font pas de différence entre de la publicité « classique » et des formats envahissants, intempestifs et intrusifs.

Google ne veut pas de mauvaise publicité

Une possibilité serait la mise en place au cœur du navigateur Chrome d’une solution logicielle permettant de stopper la mauvaise publicité. La grande question est déjà posée, qu’est-ce que la mauvaise publicité ? Qui va définir ses critères ? Les internautes seront-ils sollicités sur la question ?

Il devient vite évident que ce dossier est épineux surtout lors de l’évocation de « mauvaise » publicité par la première régie publicitaire au monde. Va-t-elle juger que certains de ses outils sont de la « mauvaise » publicité ?

Google se veut rassurant. Carlo d’Asarao Biondo souligne

«Nous travaillons avec les éditeurs à une charte établissant ce qui est autorisé de ce qui ne l’est pas»

En parallèle d’autres discutions sont menées avec l’organisation internationale regroupant les acteurs de la publicité en ligne.

Solution ? Chrome mis à contribution

Pour l’heure, l’idée est peut-être de proposer un ménage en natif des publicités dites trop intrusives avec le navigateur Chrome. Il s’agit que d’une idée comme le rappel Carlo d’Asarao Biondo

«L’idée est de trouver ensemble une approche de la publicité qui rende inutile pour l’internaute l’utilisation d’un adblocker»,

Il est déjà certain que Google ne peut pas se couper l’herbe sous le pied. Si un tel outil voit le jour, il ne s’agira pas d’un bloqueur de publicité traditionnel incapable de faire un tri. Il proposera de stopper « l’intrusif » tout en permettant l’affichage de publicité classique.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Lol Google fait un anti pub web décidément mais ce que j attends ç est la box playmute qui fait sauter les pub semble t il . À voir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Navigateur Chrome (Canary) et la fonction Tab Freeze

Chrome, Google déploie Tab Freeze pour réduire les besoins en mémoire vive, explication

Bien que très populaire, Google Chrome est un navigateur gourmand en mémoire ...

Navigateur Chrome 74 de Google

Chrome 74, impossible de supprimer l’historique de navigation ? Solution

Chrome 74 fait parler de lui en raison de quelques dysfonctionnements.  Le ...

Navigateur Google Chrome

Chrome et sa gourmandise en RAM, Microsoft a une solution

Ce n’est un secret pour personne, Chrome de Google est très gourmand ...