Accueil / Actualités / Politique et économie / Achat de Facebook, Microsoft était prêt à débourser 24 milliards de dollars
Steeve Balmer - PDG de Microsoft de 2000 à 2014
Steeve Balmer - PDG de Microsoft de 2000 à 2014

Achat de Facebook, Microsoft était prêt à débourser 24 milliards de dollars

Microsoft a des ambitions mais l’argent ne fait pas tout. Malgré une puissance financière imposante, elle n’a pas réussi à acquérir Facebook. Récemment elle a mis sur la table 26,2 milliards de dollars pour Linkedln. Selon l’ancien PDG de la firme une somme similaire était envisager pour le réseau social.

Microsoft

Le géant du logiciel Microsoft

Microsoft a voulu acheté Facebook

Il y a quelques années, Microsoft a souhaité acheter le plus important réseau social du monde. A l’époque, il n’était qu’à ses débuts et malgré les dizaines de milliards proposés, Mark Zuckerberg a refusé de poursuivre les discutions. L’information émane de l’ancien PDG de Microsoft, Steve Ballmer.

L’homme a révélé dans une interview accordée  à CNBC que Redmond a souhaité acheter Facebook. Le montant aurait pu atteindre les 24 milliards de dollars si les discutions avaient portées « leurs fruits ».

«  Je pense que 24 milliards de $ lorsque la société était toute petite, minuscule, étaient à la hauteur mais il a dit non. Et je respecte cela » 

Les déclarations de Ballmer confirment des révélations antérieures faites par David Kirkpatrick dans son ouvrage nommée  “The Facebook Effect”. Il explique que la prise de contrôle de Facebook aurait été mise en place par étape.

«Microsoft aurait acquis une petite participation dans Facebook […] Ensuite, Microsoft aurait eu la possibilité, tous les six mois, d’acheter un autre 5% du réseau social et ce jusqu’à une prise de contrôle total en 5 ou 7 ans »

Twitter, pas intéressé

Steeve Ballmer a révélé qu’il “n’a jamais voulu acheter Twitter“.  Selon ses explications bien que ce service ne peut pas être remplacé par un autre, il n’avait aucun intérêt. Soulignons toutefois que l’homme est aujourd’hui l’un des plus importants actionnaires de Twitter.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*