Accueil / Actualités / Politique et économie / AMD: Une scission en deux entités pour rester compétitif

AMD: Une scission en deux entités pour rester compétitif

AMD avait dès ce matin laissé entendre qu’une annonce de grande importance allait être annoncée dans la journée. C’est désormais officiel, la firme vient de dévoiler la création en partenariat avec ATIC (Advanced Technology Investment Company,  société d’Abu Dhabi des Emirats Arabes Unis), d’une nouvelle entité américaine nommée pour le moment  The Foundry Company .

Elle aura comme activité de produire des micro-processeurs et de développer des technologies de fabrication. Celle-ci se verra attribuer, par les termes de cet accord, les usines de production d’AMD mais également les futurs projets de fabrication du géant vert. AMD vient donc d’annoncer sa scission en deux entités

En contrepartie, AMD va pouvoir se recentrer exclusivement sur le développement de nouvelles architectures aussi bien dans le domaine des processeurs que des solutions graphiques mais voit également son portefeuille s’enrichir de 700 millions de dollars, avec l’injection par ATIC de  2,1 milliards de dollars dans le capital de la nouvelle entité. Toujours selon les accords de cette transaction, La Foundry Company prendra à sa charge une partie des dettes d’AMD à la hauteur de 1,2 milliard de dollars et s’engage à investir dans une fourchette de 3,6 milliards à 6 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années afin d’améliorer les process et les capacités de fabrication (nouvelle usine dans l’état de New York avec à la clef 1400 nouveaux emplois ainsi que l’expansion des usines actuelles en Allemagne).

Enfin le communiqué précise qu’AMD sera à la tête de 44,4% de parts de la Foundry Company et ATIC 55,6%. Doug Rose, actuel vice-président d’AMD, prendra les rennes de TFC qui sera basée en Californie, à New York, à Austin et à Dresde en Allemagne pour ce qui concerne ses pôles de Recherche,  Développement et de Fabrication. Advanced Technology Investment détenu par le gouvernement d’Abu Dhabi serait également intéressé pour investir 314 millions de dollars afin de doubler sa participation dans la société AMD ce qui représenterait 19,3% du capital.

Cet accord permet à AMD de  sortir du rouge et de rester bien présent sur le marché des processeurs face à son concurrent de toujours Intel.

L’annonce est accueillie avec enthousiasme sur le marché boursier avec une action qui bondit de 16% aujourd’hui !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*