Accueil / Actualités / Politique et économie / App Store : Pourquoi Apple a perdu face à Google Play ?

App Store : Pourquoi Apple a perdu face à Google Play ?

Le combat entre Google et Apple semble prendre fin. La stratégie autour d’Android est payante au point que, d’ici la fin de l’année, l’App Store ne sera plus la plateforme la plus lucrative et la plus attrayante.

Appl Store

Apple vit aujourd’hui dans un fort contexte de concurrence. Attaquée de toute part, la firme doit trouver des réponses à une diminution incontestable de ses parts de marché. L’App Store par exemple est confronté à une montée en puissance de Google Play. Comment le géant de la recherche a pu arriver à un tel résultat ?

Google Play : la stratégie du volume est redoutable.

La réponse est une politique de libérer un maximum de terminaux sous Android. Cette stratégie d’attaquer Apple avec des téléphones à petit budget est redoutable puisque les chiffres montrent une progression impressionnante de Google Play. En l’espace de quelques mois les revenus séparant les deux plateformes ont été divisés par deux. En octobre dernier iOS représentait quatre fois Android en termes de revenus. Cet écart est désormais tombé à 2,4 au cours du deuxième trimestre 2013.

Google play

Google Play représente sans contexte un marché inférieur à celui des applications mobiles d’iOS mais il profite d’un volume de terminaux bien supérieur. Ceci explique la passation de pouvoir qui s’est produite au deuxième trimestre de cette année avec un volume de téléchargement 10% plus élevé.

Google Play : Moins de bénéfices par application mais plus de ventes.

Ce résultat est le fruit d’une inondation du marché par des téléphones Android à petit prix surtout du côté de certaines économies émergentes comme celles du Brésil et de la Chine. Ces terminaux sont de véritables autoroutes à téléchargement d’applications Android pour des centaines de millions de consommateurs qui ne peuvent s’offrir un iPhone.

Certains pourraient alors avancer que les marges des applications sont moins importantes que celles dégagées avec iOS. Certes mais là encore le volume joue en la faveur de Google. Un éditeur gagne moins par application mais il en vend plus. Le schéma est limpide. Du coup Google Play va probablement dépasser sans difficulté l’un des derniers attraits d’iOS.

Apple est de nouveau confronté à innover !

Les développeurs ne si trompent pas puisque désormais au Japon et encore en Corée l’orientation vers Android est la priorité. Si Apple ne change rien à son positionnement, l’App Store passera inévitablement en seconde position, laissant alors la domination de Google devenir une nouvelle fois incontestable…

source

3 plusieurs commentaires

  1. Prends là bien profond dans le c*l, Apple de mes coui***s !!!!
    A la potence!!!

  2. Ou alors c’est juste parce qu’android c’est mieux qu’ios…
    Hier encore, en vacances donc sans pc, j’ai telechargement une vidéo (de façon légale) depuis mon téléphone, et je l’ai envoyé par wifi direct sur la tablette des enfants…

    Si j’avais eu un iphone et un ipad… Ça aurait été possible ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*