Accueil / Actualités / Politique et économie / La Chine veut balayer Windows et Office de ses PC
La république de Chine

La Chine veut balayer Windows et Office de ses PC

Nous en avons déjà parlé, la Chine a fait savoir qu’elle souhaite sevrer ses ordinateurs des systèmes d’exploitation fabriqués à l’étranger à l’image d’un certain Windows. Une nouvelle annonce dans ce sens vient d’être faite, la version PC de bureau de l’OS national devrait débarquer pour le mois d’octobre.

Ce système d’exploitation n’a pas encore de nom mais il sera d’abord offert aux ​​PC de bureau tandis qu’un plan prévoit une version mobile à destination des smartphones pour plus tard. Un autre pas a aussi été franchi puisque après avoir fait interdire en mai Windows 8 sur les ordinateurs du gouvernement, le même sort est jeté sur la suite bureautique Office.

Windows 8 et Office sont interdits pour les PC du gouvernement.

Un rapport publié par le CRI révèle que le gouvernement central a demandé à un certain nombre de ministères de cesser d’utiliser Microsoft Office et de s’orienter vers des applications de productivité développées localement, comme celle appartenant à la firme chinoise Kingsoft. Les détails apportés ne sont pas très clairs mais tout ceci ne favorise par les affaires de Microsoft qui perd du terrain en Chine.  La firme américaine, bien que confrontée à un piratage massif de ses logiciels, estime que ce marché est une grande opportunité.  Des négociations seraient en cours avec les autorités locales pour s’assurer que ses produits, y compris Windows 8 et Office, aient une chance d’être installés sur les ordinateurs du gouvernement.

De son côté dans un communiqué, Microsoft explique que si Windows 8 est en effet interdit sur les ordinateurs du gouvernement, Windows 7 est encore accepté, il est donc considéré pour le moment comme un OS remplaçant en attendant l’aboutissement des discussions en cours.

Windows XP est la cause de cette situation ?

Windows XP

Les bruits de couloir avancent que cette situation est le résultat du choix de Microsoft d’avoir arrêté le support du Windows XP mais surtout d’avoir opté pour la « non flexibilité ». Devant la demande d’un support étendu, suite à la migration vers des copies authentiques de Windows XP, le géant a refusé en expliquant que le pays, comme n’importe quels autres pays se devait de migrer vers Windows 7 ou Windows 8.1 tandis qu’un support étendu ne peut être envisagé que dans le cadre d’une rémunération.

Les fonctionnaires chinois auraient alors réagi en bloquant Windows 8 dans le pays et en poussant les départements locaux vers des alternatives open-source qui remplaceraient à terme Windows.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Touche Office - Enquête Interne de Microsoft

Après la touche Windows, Microsoft souhaite une touche Office

Microsoft domine le monde du PC au point que nos claviers disposent ...

Système d'exploitation Windows 7 de Microsoft

Patch Tuesday et l’erreur « Gov.uk », Microsoft publie KB4505050

Microsoft vient de publier en urgence une nouvelle mise à jour nommée ...

Windows 7

Windows 7 et XP, une faille majeure oblige Microsoft à publier des correctifs en urgence

Microsoft a découvert une importante vulnérabilité dans son système d’exploitation Windows. Elle ...