Accueil / Actualités / Politique et économie / Danseuse trop dénudée, Microsoft est rudement critiqué
Fête de Microsoft pour clôturer la Game Developers Conference de San Francisco

Danseuse trop dénudée, Microsoft est rudement critiqué

La dernière fête organisée par le géant du logiciel n’a pas eu l’effet escompté. Le choix d’avoir invité des danseuses se retourne contre la firme, accusée d’avoir programmée une fête sexiste…

Fête de Microsoft pour clôturer la Game Developers Conference de San Francisco

L’égalité entre les hommes et les femmes est un rude combat en entreprise. Le secteur de la haute technologie est concerné avec différentes politiques visant à encourager la diversité. Il ne fait aucun doute que le chemin est encore long avec des mentalités qui doivent évoluer. Dans un tel contexte un dérapage peut vite créer une importante polémique.

Fête à la GDC, grosse bourde de Microsoft

Suite à la Game Developers Conference de San Francisco, Microsoft a organisé une grande fête pour clôturer l’évènement. L’ambiance a été dynamisée par l’embauche de quelques danseuses cependant l’esprit festif a rapidement pris une tournure peu apprécié. Pourquoi ? Les danseuses étaient bien trop dévêtues aux gouts de certains. Rapidement l’affaire a pris de l’importance au point que le PDG du groupe, Satya Nadella, est sorti du silence pour reconnaitre les faits et avouer

“Nous méritons la critique”

En parallèle, une déclaration officielle a été publiée afin de présenter des excuses et surtout de souligner que ce type de manifestation ne sera plus «toléré». En d’autres termes, les responsables de ce genre de bévues seront punis.

A ce sujet Phil Spencer, responsable de la branche Xbox, a déclaré.

“Lors de l’événement « Xbox » organisé à la GDC, la semaine dernière, nous nous sommes représentés d’une manière qui ne correspondait pas à nos valeurs. Sans équivoque nous avons eu tort et cela ne sera pas toléré. Je sais que nous avons déçu beaucoup de gens et je suis personnellement engagé à nous tenir à des normes plus élevées. Nous devons nous assurer tous les jours que la diversité est au cœur de nos activités et de nos valeurs fondamentales. Nous ferons mieux à l’avenir “

Une note interne a été envoyée pour souligner que tout ceci “ne sera pas toléré”. Voici le document en question

Note Interne de Microsoft

Note Interne de Microsoft

Microsoft Throws Sexist Party, Issues Public Apology

How we show up as an organization is incredibly important to me. We want to build and reflect the culture of TEAM XBOX – internally and externally – a culture that each one of us can represent with pride. An inclusive culture has a direct impact on the products and services we deliver and the perception consumers have of the Xbox brand and our company, as a whole.It has come to my attention that at Xbox-hosted events at GDC this past week, we represented Xbox and Microsoft in a way that was absolutely not consistent or aligned to our values. That was unequivocally wrong and will not be tolerated. This matter is being handled internally, but let me be very clear – how we represent ourselves as individuals, who we hire and partner with and how we engage with others is a direct reflection of our brand and what we stand for. When we do the opposite, and create an environment that alienates or offends any group, we justly deserve the criticism.

It’s unfortunate that such events could take place in a week where we worked so hard to engage the many different gaming communities in the exact opposite way. I am personally committed to ensuring that diversity and inclusion is central to our everyday business and our core values as a team – inside and outside the company. We need to hold ourselves to higher standards and we will do better in the future.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

9 plusieurs commentaires

  1. Il est vrai que de nos jours, pour être aux normes il faut que les femmes portent le voile, le jihab. Ou alors au choix, faire venir des hommes barbus pour faire le pôle dance.

  2. Je trouve que cette histoire mélange 2 choses bien différentes: le sexisme et la sexualité.

    S’il y avait eu, en plus des danceuses, un même nombre de danceurs (homme) torse nu avec des shorts moulant, est-ce que la plainte aurait été la même ?

    Car si le problème est de nature “sexiste”, avoir des danceurs hommes tout aussi dénudé rend l’évènement équitable pour les deux sexes.

    Si le problème est que le spectacle était trop “sexuel”, ca n’a rien à voir avec le fait que les danceurs soient des hommes ou des femmes…. mais simplement avec le fait qu’ils/elles étaient trop peu habillé pour les standars de la compagnie.

  3. Pourtant dans les manifestations Linux, ce sont des pingouins nus qui dansent, et personne ne dit rien.

  4. Pfff. Quel bande d’hypocrites. C’est du geek à 100% avec une énorme majorité de mecs et donc qui regardent des pornos entre 2 games. Alors les valeurs laissez moi rire.
    Quand au journaliste qui a fait l’article il aurait pu au mois ne pas avoir la flemme d’utiliser google translate, et de regarder la traduction qui est bourrée de fautes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*