Accueil / Actualités / Politique et économie / Décret Trump sur l’immigration, les géants de la High Tech s’unissent
Donald Trump : 45ᵉ président des États-Unis depuis le 20 janvier 2017
Donald Trump : 45ᵉ président des États-Unis depuis le 20 janvier 2017

Décret Trump sur l’immigration, les géants de la High Tech s’unissent

Il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour que les idées du nouveau président des Etats Unis, Donald Trump, soient jugées d’un autre temps, illégales et surtout néfastes à l’économie du pays. Une centaine d’entreprises dont les géants de la High Tech s’unissent contre son décret sur l’immigration.

Signature d’un décret par le président des Etats Unis Donald. Credits Saul Loeb

Google, Facebook, Mozilla, Apple, Microsoft, Netflix, PayPal, Twitter, Uber, et bien d’autres ont décidé de passer aux actes face aux actions du nouveau président des Etats Unis, Donald Trump.

Géants de la High Tech, l’union contre le décret Trump sur l’immigration

Toutes ces firmes unissent leur force et viennent de déposer un Amicus curiae. Ce document vient combattre l’interdiction d’entrée sur le territoire pour les ressortissants de sept pays à majorité musulmane instaurée par Donald Trump le  27 janvier dernier.

Un Amicus curiae propose à un tribunal des informations ou des opinions pouvant l’aider à trancher sur une affaire. Il prend généralement l’aspect d’un mémoire traitant des sujets liés à cette dernière.

Ceci est possible puisque vendredi dernier, à Seattle, le juge James Robart a bloqué le décret présidentiel à l’échelle nationale. Une cour fédérale de San Francisco a désormais l’affaire en main. Elle doit statuer si l’interdiction d’entrée sur le territoire américain mis en place par Donald Trump est légale ou non.

Plusieurs géants de la High Tech et du Web tentent depuis quelques jours d’améliorer la situation de différentes manières. En parallèle à cet “Amicus curiae” des fonds ont été débloqués pour certaines ONG afin de faire face aux conséquences parfois désastreuses de ce décret. Des poursuites judiciaires sont aussi envisagées contre l’administration Trump.

décret Trump sur l’immigration, c’est illégal, discriminatoire et préjudiciables ?

Le mémoire déposé auprès de la Cour d’appel du 9e district met en avant la vision de ces entreprises. Elles estiment ce décret illégal, discriminatoire à l’égard des personnes et préjudiciable aux entreprises des États-Unis.

Il est par exemple souligné

«Les immigrants ou leurs enfants ont fondé plus de 200 entreprises de la liste Fortune 500, y compris Apple, Kraft, Ford, General Electric, AT & T, Google, McDonald, Boeing et Disney. Collectivement, ces entreprises génèrent des revenus annuels de $ 4200000000000 et emploient des millions d’américains »

Ou encore

 «Entre 2006 et 2010 les immigrants ont ouvert près de 30% de toutes les nouvelles entreprises dans le pays

Les idées « populistes » sont également combattues comme celle indiquant que les immigrants prennent le travail des américains.

 «Les immigrants ne prennent pas les emplois des citoyens américains – ils les créent. Ainsi, l’immigration enrichit la main-d’œuvre américaine, encourage le démarrage des entreprises»

Enfin il est jugé que le décret est illégal en raison de contradiction avec les lois américaines votées dans les années 60 pour combattre justement la discrimination.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*