Accueil / Actualités / Politique et économie / Espionnage, la NSA serait à l’origine d’une modification du firmware de disques durs
Disque dur 3,5 pouces

Espionnage, la NSA serait à l’origine d’une modification du firmware de disques durs

De révélations montrent une nouvelle fois l’étendue du problème de la confidentialité des données personnelles et de la surveillance massive mise en œuvre par la NSA.

Disque dur Seagate Barracuda ST3000DM011 de 3 To

Selon Kapersky, il faut vraiment se méfier des sociétés américaines en particulier celles liées à la High Tech. L’entreprise est à l’origine de la découverte de « Firmware » modifiés des nombreux disques durs signés Western Digital, Seagate, Toshiba et d’autres grands fabricants. Les détails sont malheureusement pas donnés ce qui nécessite de la prudence. Il faut également souligner que Kaspersky Lab est une société Russe.

NSA, infection de Firmware de disques durs.

Le rapport parle de firmware “infecté” sur des disques durs de nombreux pays en particulier la Chine, la Syrie, le Yemen, l’Algérie ou encore l’Iran, la Russie, le Pakistan et l’Afghanistan. Les analystes évoquent une technologie très évoluée mais pas inconnue puisqu’elle s’inspirerait de Stuxnet, ce qui ne manque pas d’attirer les regards sur la NSA. Les modifications apportées permettraient d’avoir un accès direct aux données présentes sur les disques durs concernés.

Cette information ne manque pas de soulever des questions notamment de savoir si l’arrivée de ce « Firmware » modifié est le résultat d’une collaboration entre la NSA et certaines entreprises américaines ? Pour l’heure pas de réponse mais le dossier devrait s’étoffer rapidement si tout ceci se révèle exacte.

Stuxnet : Wikipedia

Stuxnet est un ver informatique découvert en 2010 conçu par la NSA en collaboration avec l’unité 8200 pour s’attaquer aux centrifugeuses iraniennes d’enrichissement d’uranium. Le programme a été initié sous l’administration Bush et a continué sous l’administration Obama. Il fait partie de l’opération Olympic Games, et ses caractéristiques le classent parmi les APT.

Spécifique au système Windows, il a été découvert en juin 2010 par VirusBlokAda, société de sécurité informatique basée en Biélorussie. La complexité du ver est très inhabituelle pour un malware. Il a été décrit par différents experts comme cyber arme, conçue pour attaquer une cible industrielle déterminée. Il s’agirait d’une première dans l’histoire.

source : Reuters

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

KasperSky Lab

Piratage NSA, Kaspersky règle ses comptes avec les médias américains

Kaspersky vient de publier son enquête autour du piratage d’un PC d’un ...

Samsung

Samsung espionne les utilisateurs de ses smartphones

Le géant Samsung est au cœur d’un nouveau scandale. Après le plus ...

NSA, la National Security Agency

Ransomware WannaCrypt, Microsoft critique les agissements de la NSA

Microsoft vient de réagir suite à l’attaque orchestrée avec le Ransomware WannaCrypt. ...