Accueil / Actualités / Politique et économie / Filtrage de la publicité : Free va probablement faire machine arrière

Filtrage de la publicité : Free va probablement faire machine arrière

Devant le véritable tollé qu’a occasionné Free avec l’activation par défaut d’un nouveau service, en version bêta, de blocage de la publicité sur Internet, l’opérateur devrait faire machine arrière. Cette fonctionnalité  devrait être désactivée “dans les jours qui viennent“.

La FreeBox RevolutionSelon le Point, Free va faire machine arrière concernant sa politique de blocage de la publicité sur les sites visités par ses utilisateurs. Une source proche du dossier indique aujourd’hui que cette fonction va prochainement être désactivée.

Depuis jeudi dernier, Free est au cœur d’une polémique qui enflamme les éditeurs de sites. La dernière mise à jour de la Freebox Révolution, c’est accompagnée d’une nouvelle fonctionnalité activée par défaut. Elle vise à empêcher l’affichage de la publicité sur les sites visités par les internautes. L’affaire a immédiatement mis en émoi bon nombres de sites qui survivent grâce à la publicité.  Pour le Syndicat de la Presse Indépendante d’Information en Ligne Free va à l’encontre “du principe, intangible pour tous les éditeurs de presse en ligne, qui est celui de la neutralité du Net“. Cette démarche est jugée dangereuse car elle ouvre la porte « à des censures éditoriales, commerciales, économiques, politiques, idéologiques, communautaires, nationales, religieuses, etc., livrées au seul bon vouloir du fournisseur d’accès et, donc, de ses propres stratégies marchandes et financières ». L’affaire est arrivée jusqu’au bureau de La ministre de l’Économie numérique, Fleur Pellerin. Elle va rencontrer dès lundi prochain  Free et des éditeurs.

Toujours selon cette source, cette démarche de blocage de la publicité par Free viserait directement Google et sa régis publicitaire.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*