Accueil / Actualités / Politique et économie / Free Mobile : Plainte pour pratiques commerciales abusives par l’UFC-Que-Choisir

Free Mobile : Plainte pour pratiques commerciales abusives par l’UFC-Que-Choisir

Free Mobile est dans le collimateur d’UFC-Que-Choisir. Edouard Barreiro, le directeur des études de l’association à l’UFC-Que-Choisir, donne les raisons pour lesquelles une plainte contre l’opérateur trublion est en cours.  Free Mobile serait à l’origine de “pratiques commerciales abusives

Edouard Barreiro directeur des études à l’UFC-Que-Choisir vient d’apporter des explications sur les raisons qui ont poussé l’association à porter plainte contre Free Mobile. Ces propos ont été recueillis par TF1 News. Free Mobile serait à l’origine de “pratiques commerciales abusives”. UFC-Que-Choisir souhaite et demande “un observatoire indépendant sur la qualité de service sur les réseaux fixes et mobiles”.

Free Mobile

Selon Edouard Barreiro  “Free Mobile a vendu un service, s’est engagé à l’assurer contractuellement,  et le consommateur ne l’a pas“. Il note que “de manière générale, Free Mobile est moins performant que ses concurrents” mais surtout que l’itinérance avec Orange pose problème  “en itinérance avec Orange, on a des niveaux qui sont totalement inacceptables” tout en soulignant   que “la consultation de contenus par des clients Free Mobile via le réseau Orange” pose problème, “Le service est alors catastrophique. Il y a un comportement de réseau qui nous parait anormal“.

Ces conclusions sont le fruit de leur étude sur la qualité du réseau Free Mobile. L’association livre en effet les résultats d’une enquête, menée par un “prestataire spécialisé du monde des télécoms” où plus de 2600 mesures en Ile-de-France, à Lille et à Toulouse, en novembre et en décembre 2012 ont été faite via deux téléphones, un iPhone 4S et un Samsung Galaxy S2.

Streaming audio, vidéo et téléchargement d’applications via l’Appstore  et Google Play ont été fait. Les conclusions ne sont pas élogieuses pour Free Mobile “les résultats sont mauvais […] L’accès à divers services est malaisé voire impossible“.

Edouard Barreiro rejette  l’idée que l’argument du « Low Cost » peut justifier une telle situation. Il explique que Free Mobile s’est toujours présenté comme un opérateur de qualité et que le « Low Cost » ne concerne que les tarifs et non les prestations.

Et vous, avez-vous des problèmes de téléchargement et de streaming chez Free Mobile

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*