Accueil / Actualités / Politique et économie / GitHub, la fondation Linux défend Microsoft
GitHub et Microsoft
GitHub et Microsoft

GitHub, la fondation Linux défend Microsoft

Le rachat de la plateforme de développement GitHub par Microsoft a fait couler beaucoup d’encre. L’information a été accueillie avec des sentiments mitigés par la communauté.  Si certains considèrent que c’est la meilleure solution pour le plus grand référentiel de code au monde, d’autres se sont précipités pour déplacer leurs projets vers d’autres services.

Dans ce contexte, The Linux Foundation est sorti du silence pour défendre Microsoft.  Son directeur exécutif Jim Zemlin explique que le rachat de GitHub par Microsoft est

« Une bonne nouvelle pour le monde de l’open source et nous devrions célébrer cette direction prise par Microsoft »

Jim Zemlin tente de rassurer les développeurs sceptiques. Selon lui cette prise de contrôle de la part de Microsoft ne signifie pas que le géant achète le monde entier des logiciels open source. Il rappelle que tous les développeurs ayant leurs projets hébergés sur cette plate-forme conservent leurs propriétés du code.

GitHub, la prise de contrôle par Microsoft est une bonne chose ?

En outre, The Linux Foundation tient à souligner un nouveau visage pour Microsoft. L’entreprise évoluerait avec de nouvelles stratégies dont l’une concerne l’Open Source

« Microsoft sous la direction de Satya Nadella a maintenant achevé sa transition d’un adversaire de l’open source vers un citoyen de première ordre. Si vous ne l’avez pas remarqué, Microsoft a ouvert une tonne de code et a embauché de grands développeurs qui sont profondément engagés dans l’open source » 

Jim Zemlin ajoute qu’il n’y a aucune raison pour que la communauté Open Source soit inquiète.

GitHub, les développeurs fuient la plateforme depuis son rachat par Microsoft

La transition de Redmond vers OSS est un processus qui a commencé il y a longtemps.

« Ce n’est pas un changement soudain. Microsoft est devenu l’un des principaux contributeurs de Linux et Kubernetes. La firme développe et distribue des produits basés sur Linux et ouvre des sources .NET. Elle soutient Linux Foundation, the Apache Software Foundation, the Open Source Initiative et bien d’autres choses.  Leur engagement envers l’open source est actif depuis des années » 

GitHub serait ainsi sur le point de s’améliorer sous la direction de Nat Friedman. Jim Zemlin conclue

« les développeurs open source ont changé notre monde ».

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

4 plusieurs commentaires

  1. Sans présager de quoique ce soit, il faut quand même avouer que ce titre fait mal aux yeux.
    Linux ET microsoft…arf
    Perso, je reste encore dubitatif face aux techniques d’adoption et de conviction (qui a dit forcées?…) de krosoft pour winshit10, mais maintenant « s’attaquer » ou « s’allier » (on verra avec le temps) au monde libre, j’y vois plutot une tentative de garnir un store qui fait pitié tout en essayant de se racheter une éthique…vu le passif, difficile d’y croire…

  2. Ce qui fait surtout mal aux yeux, c’est d’oublier le GNU devant le Linux et l’apport de Stallman, en mélangeant open source et logiciels libres dans un même article. Sinon la fondation Linux s’occupe du noyau, mais la grande majorité des logiciels libres est développée par la communauté hors noyau, donc hors influence de microsoft, devenu membre de la fondation.
    En outre, il faut arrêter de croire que Microsoft serait soudainement propre et éthique. Si c’était le cas, nous aurions du GNU/Linux en magasin, et les marchands de came ne seraient pas arrosés par les marges arrières et les certifications revendeurs pour « oublier » de conseiller les logiciels libres phares à leurs clients, dont un LibreOffice qui marche très bien. On rappellera encore l’évasion fiscale de la firme, les contrats openbar renouvelés en 2017 pour un montant secret défense, le noyautage de l’éducation nationale qui a permis aux GAFAM, après plusieurs tentatives manquées, de placer leurs outils de merde dans les mains des écoliers grâce à Flambie et au bankster actuel, en empêchant de fait les jeunes de découvrir les logiciels libres qu’ils utiliseront plus tard dans leur vie professionnelle. Sans même parler de l’arnaque windows 10, de ses mises à jour obligatoires qui plantent les machines, de sa télémétrie, de ses sollicitations continuelles pour des jeux et loisirs débiles, très loin de la simplicité et de l’ergonomie d’une Mint Mate ou Ubuntu Mate.
    Bref, ceux qui collaborent avec cette firme ne valent pas mieux que les banquiers qui nous dirigent actuellement. Et j’espère bien que tous les développeurs qui ont encore un zeste d’intégrité quitteront massivement github – parce qu’on peut parfaitement vivre sans microsoft, et travailler sereinement, sans vendre son âme au diable.

  3. « La firme développe et distribue des produits basés sur Linux et ouvre des sources .NET. »

    Cette petite phrase à priori anodine est peut-être en réalité la clef du comportement « friendly » de Microsoft vis à vis de l’open source et de Linux.
    En effet il faut bien comprendre que l’adoption .NET par Microsoft correspond historiquement à l’abandon de l’entretien des couches d’abstraction matériel (HAL) pour les processeurs RISC aujourd’hui connus comme ARM, soit : la grande famille de l’informatique mobile que les processeurs X86/AMD64 ont tellement de mal à investir.
    Or, qu’est le .NET ? C’est, à l’époque, un cadeau fait aux développeurs plus ou moins négligents, paresseux ou plus ou moins rigoureux : un interpréteur accompagné d’énormes bibliothèques destinées à être entretenues au fil du temps sous peine de voir certains soft incapables de fonctionner mais ce à l’exclusif usage des processeurs X86/AMD64 afin de faire tourner de manière stable des applications écrites avec des langages d’origines diverses et variées et c’est là que me vient la métaphore de « la tour de Babel » numérique.
    Le problème c’est que la tour de Babel en question est un sacré morceau à faire passer ; vous savez c’est le truc qui met des heures à télécharger puis qui vous talonne pour accepter les mises à jour puis insiste pour redémarrer, vous prévient qu’il va falloir patienter sans éteindre votre ordi et vous réinvite encore à patienter au re-démarrage, vous y êtes là ?
    Maintenant le problème de Microsoft c’est qu’ils ont toujours cru qu’ils ne pourraient pas ce passer de cette énorme verrue technologique pour passer sur ARM ; imaginez-vous ayant besoin de téléphoner aux urgences pour un accident de la vie quelconque et votre téléphone vous répondant « veuillez patienter n’éteignez pas votre appareil » ; Tu la vois la boulette là ?
    Par contre à l’heure où il est indéniable que le noyau Linux fait l’unanimité pour tourner de manière fiable et légère sur les architectures ARM , où ces processeurs commencent à flirter avec les performances X86/ARM64, ou les solutions de virtualisation foisonnent, quoi de mieux que de développer à terme un système mobile bénéficiant d’un bon noyau bien stable Linux destiné à couvrir les usages de première utilité téléphonie GSM, GPS accléromètre, photo et les principaux périphériques du soc avec une interface sauce Microsoft et en arrière plan un magnifique conteneur windows qui vivra sa vie indépendamment au gré des opportunités (connections ADSL, via WIFI ou 5G quand elle sera là) et rebootera tranquillement sans que ça se voit ; elle est pas belle la vie ?

  4. Ben voilà, on est un peu moins cons maintenant :)…
    « Je dis, patience… » avec toutes ses conneries (espionnage, manque criant d’expertise, de sécurité…), le gourou illuminé de krosoft est en train jouer avec le feu.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 10 de Microsoft

Windows 10, Microsoft publie les mises à jour cumulatives KB4464455, KB4467702, et KB4467686

Le Patch Tuesday du mois de novembre 2018 vient de débuter. Ils ...

Piratage informatique

Ordinateur en Asie, le piratage est massif selon Microsoft

Selon une enquête de Microsoft le marché des nouveaux ordinateurs en Asie ...

Office Famille et Étudiant 2019

Après Windows 10, Microsoft augmente la tarification d’Office 2019, pourquoi ?

Microsoft vient d’augmenter la tarification de sa suite bureautique Office. De manière ...