Accueil / Actualités / Politique et économie / Intel dans le collimateur de la FTC

Intel dans le collimateur de la FTC

Vendredi dernier, la Federal Trade Commission (FTC) des Etats-Unis, chargée d’examiner notamment les infractions aux règles de la libre concurrence, a annoncé qu’elle enquêtait officiellement sur la question de savoir si Intel était en train d’abuser, ou non, de sa position dominante sur le marché des processeurs.

Jusqu’à présent, AMD n’avait convaincu qu’un seul juge, dans l’état de New York, pour attaquer Intel en justice sur un plan fédéral. Un juge de l’état de Californie, Jerry Brown, ayant reçu des plaintes de la part d’AMD, aurait répondu : “je n’aboie pas après chaque camion qui passe sur la route”. Or il s’avère, de plus en plus manifeste, qu’Intel emploie des moyens peu concurrentiels pour arriver à ses fins : un monopole de facto sur le marché des processeurs, un marché qui représentait 225 milliards de dollars en 2007.

Ainsi à l’étranger, nommément en Corée du Sud, la justice a d’ores et déjà condamné Intel, cette semaine, à verser une amende de 25 millions de dollars pour des pratiques pour le moins, contestables : les autorités coréennes avaient en effet découvert qu’Intel a versé illégalement 37 millions de dollars entre 2002 et 2005 (c’est-à-dire à une époque où AMD entrait dans une phase de domination technologique, avec les premiers Athlon 64, salués par toute la presse en 2004) à Samsung Electronics et Trigem, pour que ces entreprises n’achètent pas de processeurs AMD. Une affaire similaire a été découverte également au Japon.

Ce revirement en faveur d’AMD de la FTC intervient, à l’heure où celle-ci change de président, en la personne de M. William Kovacic. Or les lois des Etats-Unis, si elles n’interdisent pas le monopole – contrairement d’ailleurs à n’importe quel autre Etat du monde – ne permettent cependant pas d’abuser de cette situation de monopole, en particulier par des moyens douteux tels que pots-de-vin, et autres pressions illégales. La Commission Européenne pourrait également étendre ses poursuites cette année contre le géant américain. Pour finir, sachez qu’actuellement Intel détient environ 90% du marché.

Source : Anandtech.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*