Accueil / Actualités / Politique et économie / iPhone, le FBI « craque » un deuxième terminal sans l’aide d’Apple
Smartphone iPhone d'Apple

iPhone, le FBI « craque » un deuxième terminal sans l’aide d’Apple

L’affaire de l’iPhone de San Bernardino n’est pas terminée. Le FBI vient d’annoncer qu’une nouvelle fois, le chiffrement d’un iPhone a été cassé. Apple n’a pas été sollicité.

FBI

iPhone, Apple et la vie privée de ses utilisateurs

Le combat d’Apple contre le FBI pour protéger la vie privée de ses utilisateurs a peut-être touché à sa fin.

L’affaire a débuté il y a plusieurs mois lorsqu’il a été ordonné à la firme de mettre en œuvre des logiciels sur mesure pour permettre au FBI d’accéder au contenu d’un iPhone prétendument utilisé par l’un des terroristes dans les attentats de San Bernardino en Décembre 2015.  Apple s’est vivement opposé à cet ordre en justifiant les dangers d’une telle mesure. Selon elle, la possibilité de percer les sécurités d’un iPhone serait à l’origine de graves risques autour de la confidentialité de la vie privée.

Dès lors un rude combat s’est instauré entre les deux parties, chacun défendant hardiment sa position. Si la justice était attendue pour trancher une bonne fois pour toute sur la question un revirement de situation a eu lieu.

iPhone, le FBI n’a pas besoin d’Apple

Les investigations du FBI ont été payantes puisque à l’aide de « hackers », l’agence est parvenue à ses fins sans l’aide d’Apple (FBI, la protection de l’iPhone a été cassée sans l’aide d’Apple). Un tel coup de théâtre a montré que la protection proposée par Apple n’était pas si invulnérable que cela.

De là Apple a annoncé que ses produits allaient profiter d’améliorer sur la question, vous pouvez relire notre actualité à ce sujet, Protection de l’iPhone cassée par le FBI, Apple va renforcer la sécurité de ses produits. De manière surprenante le FBI a également déclaré que sa méthode n’était pas si efficace que cela surtout face aux derniers modèles de la firme (Incroyable, le FBI annonce que les nouveaux iPhones sont sécurisés !?).

L’agence revient sur l’affaire et annonce qu’un second iPhone a délivré ses secrets. Chiffré, il a cédé aux méthodes déployées par la FBI mais surtout Apple n’a pas été sollicité et aucune aide extérieure n’a été nécessaire. Le smartphone appartient un vendeur de drogues.

Apple Vs FBI, pas de vainqueur ?

Le FBI se vante d’avoir désormais la connaissance et la méthodologie pour parvenir à accéder aux informations contenues dans un iPhone protégé. Le mot de passe du terminal n’a pas été suffisant. Il est dit que le code a été récupéré à l’aide d’un tiers.

Ce nouvel épisode peut être perçu comme une victoire pour Apple. Le FBI n’a pas sollicité son aide,  la position de la firme semble ainsi défendable. C’est aussi une victoire pour le FBI qui désormais fait cavalier seul sur cette question d’accéder à du contenu chiffré lors d’affaires criminelles. L’exploit de l’agence met en évidence la performance relative de l’iPhone en matière de protection des données personnelles.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

4 plusieurs commentaires

  1. Et toi tu arrive à y voir une victoire pour Apple… Décidément…

    Apple a voulu faire le buzz en montrant les dents pensant que son téléphone était inviolable et qu’il protégeait la vie privée des terroriste…

    Apple a perdu.

    Maintenant tout le monde sait qu’on peut craquer l’iphone…

    • Je te met au défi de trouver une déclaration d’Apple qui dit que son iPhone est inviolable. Il ont simplement refusé de donner une clé de déchiffrement des iPhones et le FBI est aller pleurer sur les chaines américaine pour faire craquer Apple.

      C’est d’ailleurs triste que ce soit a une société de protéger les droits de l’hommes, quel drôle de siècle 🙁

      • Il y a eu un attentat, c’est pas une affaire de vol de bonbon.
        C’est pour sauver des vies, donc je pense que ça peut être justifier. Si les récents attentats auraient pu être déjouer….

        • Pour le premier cas, c’est pour un Attentat, et la suite, qu’est qui te prouve que ce sera que pour des cas aussi grave …
          Et bien rien … donc créer une porte dérobé, que des personnes mal intentionné pourrais trouver, et utiliser pour sois, tout en le donnant au FBI pour qu’il l’utilise comme il veut, parce que le PREMIER cas était lié au terrorisme … c’est un peu dommage

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Surface Duo Vs iPhone

Le Surface Duo n’est pas un concurrent de l’iPhone d’Apple

Microsoft a été à l’origine d’une belle surprise avec l’annonce du Surface ...

iPhone 11 Pro d'Apple

Apple annonce ses iPhone 11 et iPhone 11 Pro, bilan et prix

Apple vient d’officialiser ses nouveaux iPhones désormais connus sous les noms de ...

Keynote Apple – Septembre 2019

Keynote 2019 iPhone 11, c’est maintenant en direct Live streaming sur GinjFo

Après des semaines de rumeurs et de spéculations, Apple va dévoiler officiellement ...