Accueil / Actualités / Politique et économie / La Surface RT déjà condamnée ? Microsoft doit-il miser sur la Surface Pro ?

La Surface RT déjà condamnée ? Microsoft doit-il miser sur la Surface Pro ?

Microsoft se félicite des ventes de Windows 8 mais également de celles de Windows Phone 8 qui, aux dires de Steve Balmer, s’écoulent quatre fois vite qu’en 2011 mais qu’en est-il de la tablette Surface RT ? Selon Digitimes, annoncer des ventes correctes serait exagéré car Microsoft aurait déjà revu à la baisse sa production.

microsoft surface tablet keyboardIl est bien difficile pour le moment d’avoir un regard précis sur l’état des ventes de la tablette Surface RT à défaut de n’avoir aucun chiffre officiel.

En début de mois Steve Balmer, le PDG de la firme, ne montrait aucun signe d’inquiétude particulier, ni de joie particulière évoquant seulement une distribution modeste de cette derrière.

Tablette Surface : Des ventes bien en dessous des prévisions.

Digitimes annonce cependant une autre couleur puisque selon ses sources, les ventes seraient assez loin des prévisions obligeant même la firme à revoir ses approvisionnements auprès de ses fournisseurs en les divisant par deux. Microsoft aurait prévu de livrer quatre millions de tablettes d’ici la fin 2012 ce chiffre serait désormais ramené à 2 millions d’unités.

Une faiblesse des ventes mais pourquoi ?

Alors que se passe-t-il exactement ? Si nous regardons de façon plus large, il semble que ce soit pas seulement la tablette en question qui pose problème mais peut-être bien son système d’exploitation, Windows RT. D’autres constructeurs comme Asus, Samsung et Dell, équipant leurs solutions avec cet OS seraient dans la même situation avec des clients manquant à l’appel.

Certains évoquent aussi une autre piste avec un choix discutable vis-à-vis du processeur. Pour l’analyste Trip Chowdhry, Microsoft aurait pu vendre cinq fois plus de Surface si cette dernière embarquait des puces Intel rapporte ZDNET.

Quelles solutions ?

Face à ce problème, Microsoft aurait plusieurs solutions avec d’un côté  la possibilité d’avancer en décembre la date  de sortie de sa deuxième tablette Surface, la Surface Pro basée sous Windows 8 et propulsée par un processeur Intel et de l’autre jouer sur le prix afin de la rendre plus compétitive.

Tout ceci laisse-t-il entendre que la Surface RT serait déjà condamnée et que tous les espoirs sont tournés vers sa grande sœur ?

Un commentaire

  1. RT pas assez performante pour l’OS.
    Pro bien trop chère pour une tablette.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*