Accueil / Actualités / Politique et économie / LDLC veut appauvrir la concurrence pour mieux régner
LDLC Logo

LDLC veut appauvrir la concurrence pour mieux régner

LDLC est intéressé par l’un de ses concurrents, Materiel.net. Dans un communiqué le groupe annonce être entré en négociation dite “exclusive” avec Domisys afin de s’accaparer 100% du capital de la société Materiel.net.

Materiel.net

Une telle démarche est présentée comme un rouage nécessaire à son orientation stratégique afin de consolider sa position sur le marché e-commerce spécialisé dans la High-Tech. Elle permet aussi, mais de manière plus discrète, d’appauvrir la concurrence et de limiter la guerre tarifaire.

L’objectif est de donner naissance à une entité capable de réaliser environ 500 millions d’euros de chiffre d’affaires. LDLC et Matériel.Net ont plusieurs points communs dont une passion pour l’informatique et une exigence du service client évidente qui malheureusement impact sur les prix. Cette acquisition est entrevue par échange de titres et en cash avec une augmentation de capital qui ne dépasserait pas 10%.

Pour l’heure, les deux entreprises sont en pourparlers. La finalisation de cette opération sera soumise à la consultation des représentants du personnel, la signature d’un accord définitif et à l’approbation de l’Autorité de la Concurrence. Elle devrait avoir lieu, si tout se déroule comme prévu, au plus tard, vers la fin mars 2016.

Si ce nouvel empire voit le jour, la question de la vitalité des petits est une nouvelle fois posée. La richesse de l’e-commerce High Tech repose sur la diversité des boutiques mais face à des géants aux activités de grossiste assurées, la bataille ne pourra pas être équitable.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

7 plusieurs commentaires

  1. Hum le titre force un peu le trait, même si c’est le cas. Je préfère que Materiel.net se fasse racheter par un LDLC que par un CDiscount ou autre PereNoel.fr

    Les 2 entreprises sont assez proches. Alors ça fera moins de concurrence, mais les deux entreprises n’ont pas vraiment la même dimension. LDLC gagne du temps et des parts de marchés à moindre frais en rachetant un de ses nombreux concurrent.

    On verra ce que ça donnera par la suite 🙂

  2. Un titre complètement racoleur pour générer du trafic pour sûr.
    Un fichu travail journalistique basée sur un CP plutôt pensé à rassurer un actionnariat
    Après, je ne suis pas journaliste hein …

    • Pour moi le titre reflète la réalité. Rapprochement de deux entreprises….n’importe quoi.
      L’unique action derrière cet achat est de devenir plus gros, plus puissant, c’est tout avec au passage un concurrent de moins….
      Alors vous pouvez racontez ce que vous voulez, l’unique objectif d’une entreprise (et heureusement) c’est gagner de l’argent. Autant le faire avec le moins d’obstacle possible.
      Et si vous pensez que LDLC n’a pas cette volonté, pourquoi ses tarifs sont-il les plus élevés de la toile…ah je sais c’est pour insister les consommateurs à acheter ailleurs car LDLC est une société à but non lucratif…je suis trop bête parfois.

    • Encore un pignouf du Web qui réfléchit avec ses pieds…..
      LDLC aura 100% de capital de Matériel.net donc LDLC contrôlera l’intégralité de Matériel.net (politique de développement, politique tarifaire, fournisseurs…..) LDLC aura plus de commandes auprès de fournisseurs, plus de poids en négociation, plus d’impact sur les ventes. Il deviendra plus puissant tout en bénéficiant d’une concurrence appauvrie. C’est la réalité encore faut-il avoir le moyen intellectuel de la comprendre.

  3. C’est quoi ce titre ?? N’est-ce pas un peu exagéré ? LDLC et MATERIEL.NET se rapprochent, tant mieux, ils deviendront plus fort et pourrons mieux concurrencer les gros bonnets. Ce n’est pas mieux que de mourir dans l’indifférence générale ?

    • “ils deviendront plus fort et pourrons mieux concurrencer les gros bonnets” –> erreur !!!! pas “ils” mais LDLC seulement qui va s’accaparer “100% du capital de la société Materiel.net”
      “LDLC et MATERIEL.NET se rapprochent” –> erreur!!!!! il n’y a aucun rapprochement ici. LDLD achète Materiel.net. Il n’y a pas de partage de ressource et d’échange de participation aux “capital” réciproques. Putain il faut savoir lire.

  4. Bien vu nous sommes en 2019 et la concurrence est bel et bien appauvrie. Elle est de plus en plus assurée par les boutiques chinoises…putain de LDLC. En plus leur service aprés vente c’est de la merde. Quand je pense qu’ils sont obligés d’acheter des sites de hardware pour vendre leur matos, vive l’indépendance.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

LDLC

LDLC, le rachat de Top Achat est finalisé

Après plusieurs mois de travail le groupe LDLC finalise le rachat de ...

LDLC souhaite aquérir le fond de commerce de Top Achat

LDLC souhaite limiter la concurrence pour mieux régner

L’information est issue d’un communiqué de presse du groupe. LDLC est entré ...