Accueil / Actualités / Politique et économie / Incroyable, le FBI annonce que les nouveaux iPhones sont sécurisés !?
FBI

Incroyable, le FBI annonce que les nouveaux iPhones sont sécurisés !?

Voici un nouveau rebondissement dans l’affaire de l’iPhone de San Bernardino. Le FBI déclare ouvertement que sa solution de déchiffrement ne fonctionne qu’avec l’iPhone 5C.

iPhone 5C

Le chiffrement des données continue de faire la une de l’actualité. L’affaire « Apple contre FBI » concernant le développement de portes dérobées n’est pas terminée.

Backdoor dans l’iPhone, Apple est contre.

Apple a été en confrontation face au FBI suite à la décision d’un juge de Californie ordonnant aux géants de la High Tech de mettre œuvre des logiciels sur mesure permettant au FBI de déchiffrer l’iPhone prétendument utilisé par l’un des terroristes dans les attentats de San Bernardino en Décembre 2015.  Apple s’est opposé à cet ordre en justifiant les dangers d’une telle mesure car percer les sécurités d’un iPhone serait à l’origine de graves risques autour de la confidentialité de la vie privée.

La CNIL en France vient de prendre position. A ses yeux il y a en effet de trop grands risques pour les libertés individuelles ( Backdoors, La CNIL est contre l’usage des portes dérobées).

Le FBI prouve qu’Apple ne propose pas une sécurité performante.

Le FBI a alors procédé différemment sans toutefois abandonner sa position face à Apple. L’agence se serait rapprochée d’un acteur privé pour mettre en place une solution (iPhone de l’affaire San Bernardino, le FBI aurait une solution sans l’aide d’Apple). Quelques jours après cette révélation, une communication officielle annonce que l’iPhone appartenant à l’un des auteurs de la tragédie de San Bernardino a été « craqué ». Cela se fait sans l’aide d’Apple et aucun détail sur la technique ou la méthode utilisée n’a été donné (FBI, la protection de l’iPhone a été cassée sans l’aide d’Apple).

Il n’a pas fallu attendre longtemps avant qu’Apple sorte du silence suite à cette annonce du FBI. La firme a rapidement déclaré que la sécurité de ses smartphone allait être renforcée (Protection de l’iPhone cassée par le FBI, Apple va renforcer la sécurité de ses produits). Cette posture n’est pas surprenante sachant que la communication du FBI n’a pas été de bon augure pour les affaires d’Apple. Les déclaration du FBI poussent la firme a admettre, aux yeux de ses fans et surtout face à sa posture de ces derniers mois, que la sécurité de l’iPhone n’est pas à la hauteur de ses attentes en matière de confidentialité des données personnelles.

De là le chiffrement des données est devenu un sujet de discussion et surtout de préoccupation. Les défenseurs des libertés individuelles expliquent qu’il est important de garantir cette sécurité. L’usage de porte dérobée ne doit pas être autorisé. Les Autorités de leur côté justifient la nécessité de légiférer sur la question en obligeant les constructeurs à mettre en place de telles solutions. Pourquoi ? Le chiffrement serait une arme pour les terroristes et les criminels. De là il découlerait un grand risque pour la sécurité nationale.

Le FBI fait la publicité des derniers iPhone d’Apple.

Le directeur de FBI vient de déclarer que la méthode utilisée pour parvenir à casser l’iPhone ne fonctionne que sur l’iPhone 5C exécutant iOS 9. James Comey ajoute que les iPhones les plus récents comme les iPhone 6s, 6s Plus, SE ou encore l’iPhone 5S ne peuvent pas être piratées avec cette  solution. L’agence confirme que la méthode a été achetée auprès d’un tiers, dont le nom n’a pas été divulgué.

Cette déclaration est assez incroyable car après avoir « égratigné » le sérieux d’Apple en matière de sécurité, l’agence se fait le porte-parole « publicitaire » de ses derniers produits. Mieux encore, elle annonce aux oreilles de tous, entreprises, utilisateurs labda, terroristes , malfrat, Bandits et autres gangsters que pour être protéger il faut utiliser les dernières nouveautés d’Apple.

Certains émettent  l’idée qu’il s’agit peut-étre d’une manœuvre cachant l’existence de solutions bien réelles pour ces nouveaux appareils, dont l’agence se garde de confirmer l’existence. Il y a donc beaucoup de questions devant une telle déclaration.

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Et si tout ce qui est donné en pâture à la presse était faussement vrai?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Surface Duo Vs iPhone

Le Surface Duo n’est pas un concurrent de l’iPhone d’Apple

Microsoft a été à l’origine d’une belle surprise avec l’annonce du Surface ...

iPhone 11 Pro d'Apple

Apple annonce ses iPhone 11 et iPhone 11 Pro, bilan et prix

Apple vient d’officialiser ses nouveaux iPhones désormais connus sous les noms de ...

Keynote Apple – Septembre 2019

Keynote 2019 iPhone 11, c’est maintenant en direct Live streaming sur GinjFo

Après des semaines de rumeurs et de spéculations, Apple va dévoiler officiellement ...