Accueil / Actualités / Politique et économie / L’Hadopi enquête sur l’offre légale : Elle est séduisante mais chère pour les internautes

L’Hadopi enquête sur l’offre légale : Elle est séduisante mais chère pour les internautes

La haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet livre son premier bilan de l’offre légale des biens culturels immatériels. Cette enquête vis à appréhender son attractivité et sa perception aux yeux du grand public.

Logo HADOPI

Mieux vaut tard que jamais. L’Hadopi livre les conclusions de sa première enquête sur le développement, en France, de l’offre légale. Elle s’est attaquée à la consommation de musiques, de films, de séries, de photos, de logiciels, de livres ou encore de jeux vidéo. Un panel de 1500 internautes a été choisi pour être interrogé sur la question par l’institut Harris Interactive. Le bilan montre que le tarif reste un élément déterminant de son acceptation.

L’offre est satisfaisante dans l’ensemble.

61 % des internautes interrogés jugent l’offre satisfaisante. De point de vue de la qualité technique, quasiment 9 personnes sur 10 se déclarent conquis (87% exactement). De façon générale les 15/24 ans consomment la plus grande diversité de biens culturels.

Son accessibilité est correcte.

Trouver de la musique ou des clips vidéo ne pose pas de problème tandis que le degré de « nouveautés », dans cette catégorie, est plébiscité. Le bilan est moins glorieux avec les films et les séries  qui n’obtiennent respectivement que 5,5 et 5,8 sur 10. Les sondés reprochent la faible qualité de l’offre et les difficultés rencontrées pour accéder aux produits.

Le prix est et reste le frein dans son acceptation.

La délicate question du tarif a été posée et les résultats montrent que l’offre reste trop chère pour 82% des sondés. Ce reproche touche à toutes les catégories de produits qui ne dépassent pas une note de 5/10. Interrogé sur ce résultat par nos confrères de chez Clubic, Jean-Yves Mirski, délégué général du SEVN, le syndicat représentant les éditeurs et les distributeurs d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques, juge ces chiffres « bateaux ». A ses yeux « C’est toujours pareil » en argumentant « Posez à n’importe qui la question « est-ce que c’est trop cher ? » On vous dira toujours oui… ».

Au final, en prenant en considération toute les catégories et tous les critères de sélection, l’Hadopi estime qu’aujourd’hui en France le taux d’attractivité de l’offre légale est de 60/100.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. « 61 % des internautes interrogés jugent l’offre satisfaisante. De point de vue de la qualité technique, quasiment 9 personnes sur 10 se déclarent conquis (87% exactement). »

    qualité technique??? quand on pourra regarder du 720p en streaming sans buffering toute les 2 minutes…sinon c 420p sauf si on habite a moins de 500m d’un NRA…peut etre qu’ils ont interrogé que c gens la…

    Parce que si il sortent des grandes villes, la reponse serai : quelle VOD?? pour VOD il faut du debit..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Developer Survey Results 2018

Linux détrône Windows chez les développeurs

Stack Overflow l’une des plus importantes communautés en ligne de développeurs publie ...

Plateforme Steam de Valve

Steam, Ryzen s’est-il imposé dans les PC gaming ?

Après plusieurs mois de chute, AMD renoue avec la croissance au cœurs ...

Hadopi - Rapport d'activité 2015 - 2016

Hadopi, 60 millions d’euros en 6 ans pour 72 condamnés

L’autorité indépendante Hadopi, à l’origine de la riposte graduée, a déjà couté ...