Accueil / Actualités / Politique et économie / Lumia au profit de Surface, Microsoft prêt à franchir le pas ?
Logo Lumia

Lumia au profit de Surface, Microsoft prêt à franchir le pas ?

Microsoft est, depuis 2012, à l’origine de produits logiciels et matériels au travers de sa marque Surface. Un changement de taille pourrait avoir lieu suite à son acquisition de Nokia. La marque Surface pourrait disparaitre afin de profiter de la notoriété de l’appellation “Lumia”.

Microsoft est a géant capable de dépenser des millions de dollars pour promouvoir sa marque Surface dans le but de rattraper son virage manqué de la mobilité. Depuis 2012, année du lancement de sa première tablette tactile, des changements ont eu lieu notamment avec l’acquisition de Nokia. Des fuites suggèrent qu’il est possible que malgré les dépenses gargantuesques en marketing autour de « Surface », cette appellation puisse disparaitre au profit de « Lumia ».

Microsoft, abandon de la marque Surface ?

Le rachat de Nokia s’est finalisé cette année et il est logique de penser que Microsoft souhaite désormais amortir ses investissements au travers d’une meilleure monétisation de ses produits. En sachant que les ventes de la gamme Surface ne sont pas à la hauteur des attentes de Microsoft, l’utilisation de la marque Lumia pourrait être salvatrice. Ceci reste toutefois une spéculation et rien d’officiel n’est pour le moment avancé pour confirmer une telle décision.

Bientôt des tablettes Lumia ?

Certains avancent que la marque « Lumia » pourrait aider l’entreprise à fusionner smartphone et tablette puisque la convergence logicielle est dans les plans de développement du prochain Windows. Ceci donnerait naissance à une unique plate-forme capable d’alimenter ces deux secteurs du marché.  L’arrivée d’applications conçues pour smartphones et tablettes et vice-versa serait un moyen efficace pour Microsoft d’espérer s’adresser à un large éventail de clients.  La marque « Lumia » serait ainsi une aide précieuse pour booster les ventes de ses tablettes.

Microsoft a pour le moment refusé  de commenter ces spéculations

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*