Accueil / Actualités / Politique et économie / Mac vs PC, Apple est moins cher que Microsoft selon IBM
IBM
IBM

Mac vs PC, Apple est moins cher que Microsoft selon IBM

IBM donne la possibilité à ses employés de choisir entre un PC ou un Mac pour équiper leur poste de travail. L’entreprise révèle que la majorité de son personnel opte pour la marque à la pomme tout en soulignant que cela lui permet de faire d’importantes économies financières.

PC contre Mac

Apple est réputé pour sa politique tarifaire élevée mais l’est-elle vraiment ?  Selon le géant IBM, la réponse est non, du moins sur le segment des postes de travail face aux solutions PC sous Windows.

Mac contre PC, d’importantes économies

Lors d’une conférence, l’entreprise s’est attardé quelques instants migration sur ses investissements informatiques. Une migration vers Apple est en cours. Elle a débuté à la mi 2015 et se poursuit toujours. Le choix de son personnel a permis la mise en place de 90 000 Mac. Ils seraient les bienvenus. Pourquoi ? Selon la firme, ces appareils permettent de faire des économies financières face aux classiques PC sous Windows. Sur une durée de vie de quatre ans, une baisse des coûts jusqu’à 543 $ par poste est possible. La fourchette se situe entre 273$ et 543$ selon l’appareil.

Ces chiffres « reflète le meilleur prix que nous ayons jamais eu» annonce le groupe tout en ajoutant que 73% de ses effectifs ont décidé de s’équiper chez Apple. Le rythme est soutenu avec environ 1300 nouveaux Mac déployés chaque semaine. D’ici la fin de l’année 100 000 Mac seront opérationnels chez IBM.

Fletcher Previn de chez IBM explique

«Chaque Mac que nous achetons permet à IBM d’économiser de l’argent »

Ce choix d’IBM est certainement un coup dur pour Microsoft. Depuis la fin de la mise à jour gratuite vers Windows 10, Redmond compte beaucoup sur les professionnels pour booster l’adoption de son nouveau système d’exploitation. Il est par contre dommage qu’IBM n’entre pas dans les détails au sujet de l’origine de ses économies.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. Apple moins chère que Microsoft, c’est à se tordre de rire.
    Surtout qu’on compare d’un côté Apple – qui comprend le matériel et le système d’exploitation – avec de l’autre Microsoft, qui ne comprend que le système d’exploitation.
    A raison d’un Mac à 1000 € minimum, il est totalement inconcevable que Microsoft soit plus chère qu’Apple.

    Ensuite, il est très curieux qu’IBM n’équipe pas ses employés avec ses propres machines.
    Lenovo (anciennement IBM), ne leur appartient peut-être plus, mais ça reste du savoir faire IBM à 100 %.
    Le choix de tourner le dos à son propre savoir faire est extrêmement louche…

    Pour finir, il y a la maintenance.
    Bien qu’effectivement les ordinateurs Apple ne représentent que 6 ou 7 % du marché mondial, la maintenance sur ces derniers est extrêmement couteuse car il faut par définition, être spécialisé sur un secteur très minime du marché. Question d’offre et de demande, les professionnels du secteurs sont plus chères en raison de leur rareté.

    On pourrait ajouter le fait que MacOS ne représentant qu’une minorité, il est moins attaqué et représente donc pas un grand intérêt pour les développeurs de virus, spywares, crapwares, etc…
    Du coup effectivement, moins de maintenance à faire de ce côté là sur Mac. Mais si la tendance s’inversait, MacOS deviendrait un système extrêmement faillible et nettement plus que le système d’exploitation de Microsoft qui a éprouvé ces problèmes depuis les 20 dernières années contrairement à MacOS qui n’a jamais eu besoin de s’en préoccupé et s’avère donc être le système le plus faillible du monde (confère les conférence de hacker ici et là dans le monde).

    Donc si IBM veut faire un choix absurde sur le court terme et dangereux sur le long terme, libre à eux.
    Ce n’est pas moi qui m’en mordrait les doigts.

  2. Sinon, y’a GNU/Linux. Le prix d’un PC avec Windows, moins le prix de Windows…

  3. C’est pourtant simple, le gain se situe à deux niveaux:
    1) Le support: sur chaque site il faut une équipe de support chargée de configurer les machines (en général des ordis portables)
    , et de les réparer quand elles sont « out », en général disque dur mort, clavier ou écran mort, OS parti en vrille, etc.
    Et, avec le recul, il est clair que les Apple ont bien moins de problèmes que les Windows (en général Lenovp). Or, ce support coute extrèmement cher.
    2) La valeur résiduelle: au bout de 3 ans (durée standard d’utilisation des ordis portables), in Windows ça vaut ZERO. Un Apple ça se revend encore bien, et ça comble largement le surcout à l’achat.
    Donc, effectivement, sur le cycle de vie de la machine, les Apple reviennent bien moins cher en entreprise.
    Note: on a aussi essayé les Lenovo avec Linux (Ubuntu ou Suze), mais vraiment trop de problem et d’incompatibilité avec les logiciels d’entreprise. Donc à part pour quelques développeurs qui en ont impérativement besoin c’est terminé.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

World War Z

World War Z sur PC, Trailer et les configurations minimales et recommandées

World War Z est attendu le 16 avril prochain sur PC et ...

Beyond: Two Souls sur PC

Beyond: Two Souls sur PC, les configurations minimales et recommandées

La Game Developers Conference a été l’occasion pour le studio Quantic Dream ...

The Axios Harris Poll 100 reputation rankings

Microsoft a une meilleure réputation qu’Apple et Google, Facebook est dernier

Selon une enquête menée par Axion et Harris Poll, Amazon est la ...