Accueil / Actualités / Politique et économie / Megaupload, l’extradition de Kim Dotcom est confirmée par la justice néo-zélandaise
Megaupload - Kim Schmitz alias Kim Dotcom
Megaupload - Kim Schmitz alias Kim Dotcom

Megaupload, l’extradition de Kim Dotcom est confirmée par la justice néo-zélandaise

Le fondateur de Megaupload est désormais dans une situation très délicate. La Haute cour de Nouvelle-Zélande a validé la demande d’extradition vers les Etats-Unis. Si elle est appliquée, l’un des pirates les plus recherchés des Etats Unis, Kim Dotcom risque au minimum 20 ans de prison.

Megaupload - Kim Schmitz  alias Kim Dotcom

Megaupload – Kim Schmitz alias Kim Dotcom

Megaupload, un empire du piratage

Kim Dotcom

Kim Dotcom est à l’origine de l’un des services d’hébergement ayant été le plus utilisé au monde, Megaupload. Le site a été fermé brutalement en 2012 suite à un véritable raid militaire. Il faut dire que l’affaire est d’une grande importance.

Megaupload est considéré par les autorités américaines comme un véritable empire du piratage. Il aurait généré 175 millions de dollars de recettes depuis septembre 2005, dont 150 millions en provenance des abonnements « premium » et 25 millions par la publicité. Kim Dotcom aurait perçu à lui seul 42 millions de dollars. Son arrestation par la police néo-zélandaire, le 20 janvier 2012 à Auckland  faisait suite à un mandat d’arrêt américain pour violation de copyright.

Depuis, une guerre juridique s’est enclenchée pour s’opposer à son extradition vers les Etats-Unis. Un nouveau rebondissement vient d’avoir lieu ce lundi 20 février 2017.

Kim Dotcom, la demande d’extradition est validée

Demeure Kim Dotcom

Demeure Kim Dotcom

La Haute Cour de Nouvelle-Zélande a validé son extradition vers les Etats-Unis. Dès l’annonce du verdict, les avocats de Kim Schmitz alias Kim Dotcom ont  annoncé leur intention de former un recours contre cette décision qu’ils jugent « extrêmement décevante ». Elle confirme pourtant un jugement de première instance rendu en décembre 2015. Le juge Murray Gilbert a estimé ici que les éléments présentés étaient suffisamment importants pour  justifier l’extradition de Kim Dotcom et de trois autres fondateurs de MegaUpload, Finn Batato, Mathias Ortmann et Bram van der Kolk.

L’affaire n’est cependant pas encore terminée. Un communiqué de l’avocat Ron Mansfield annonce

« Nous ne sommes certainement pas battus »

Kim Dotcom est aujourd’hui recherché pour fraude, racket et blanchiment d’argent.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Megaupload 2.0

Megaupload 2.0, le Canada dit un “Mega NON”

Le lancement de Megaupload 2.0 est la victime d’une opération boursière refusée. ...

Megaupload - Kim Schmitz alias Kim Dotcom

Megaupload 2, un incident de dernière minute retard son lancement

Megaupload 2 accuse un retard. Annoncé à l’occasion des cinq ans de ...

Megaupload - Kim Schmitz alias Kim Dotcom

MegaUpload, Kim Dotcom annonce son grand retour

Au cœur d’une affaire justicière internationale, Kim Dotcom, le fondateur du Megaupload, ...