Accueil / Actualités / Politique et économie / Microsoft, sa division Xbox est sur la sellette ?

Microsoft, sa division Xbox est sur la sellette ?

Nous avions évoqué le 23 aout dernier l’hypothèse que Microsoft se sépare de sa division Xbox. Cette idée fait de nouveau parler d’elle dans un article du New York Times.

Microsoft Redmond

Microsoft est face à un grand défi pour les années qui viennent, celui de trouver un dirigeant capable de porter une entreprise énorme et tentaculaire vers de nouvelles réussites. Ce pari n’est pas gagné surtout depuis l’acquisition de la division mobile de Nokia par le groupe. Microsoft n’est-il pas trop « important » pour pouvoir réussir ?

Mirosoft est un géant, un colosse.

Microsoft Corporation est un géant dans tous les sens du terme. Cette société multinationale fondée par Bill Gates et Paul Allen emploie plus de 90 000 personnes dans 107 pays différents. Avec le temps elle s’est diversifiée avec une console de jeux vidéo, un moteur de recherche sur Internet, un important portail Web, un développement intensif de logiciels pour professionnels, des systèmes d’exploitation pour ordinateurs personnels, smartphones ou encore des services de cloud computing.

L’histoire montre qu’il est possible de réussir malgré une taille gigantesque (IBM et Samsung par exemple) mais le New York Times souligne que nous ne sommes pas dans le même cas de figure. Si nous considérons IBM, l’entreprise a dû vendre son activité «  matériel PC » pour rester compétitive et se concentrer sur ​​les technologies pour entreprises. Dans le cas de Samsung, la politique est différente avec de l’autonomie accordée à chacune de ses divisions.

Tout ceci laisse donc entrevoir que si le prochain PDG de Microsoft décide de se séparer de certains divisions “peu lucratives”, la branche Xbox et le moteur Bing risquent d’en faire les frais.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*