Accueil / Actualités / Politique et économie / Neutralité du Net, Bouygues Telecom bride sa 4G selon les formules tarifaires de ses abonnés
Forfait Light de B And You
Forfait Light de B And You

Neutralité du Net, Bouygues Telecom bride sa 4G selon les formules tarifaires de ses abonnés

Bouygues Telecom est à l’origine d’un nouveau forfait téléphonique. Il lui permet d’inventer un nouveau bridage. Après les limitations en volume, arrivent les limitations en vitesse. A l’origine d’incroyables promesses, des mots même de l’opérateur il y a quelques années, la 4G est désormais un outil permettant d’inventer une restriction de nouvelle nature.

Forfait mobile, Bouygues Telecom invente une nouvelle restriction

L’affaire fait polémique car l’opérateur exploite les différentes possibilités de son réseau pour construire petit à petit des offres basées non pas sur des services mais des restrictions. L’idée n’est pas nouvelle puisque Orange Business Services propose déjà « aux plus riches » de l’exclusivité sur des contenus ne lui appartenant pas. Ainsi une option permet de devenir, moyennant finance, « prioritaire » en matière de débit mobile.

Forfait Light de B And You

Pour revenir à Bouygues Telecom, sa trouvaille est un forfait light proposant à ses clients de faire un bond dans le passé et de ne pas profiter de la technologie d’aujourd’hui. Le forfait propose ainsi de brider la 4G à du 250 Ko/s. L’impact est immédiat puisque l’ensemble des services du Web se retrouve immédiatement impacté.

Si l’idée avancée est de proposer une offre aux clients aux besoins limités, ce forfait est un moyen de valoriser les offres « normales » vendues plus chères. L’opérateur ne  le cache pas. Dans un Tweet, Bouygues Telecom indique

 « Pas de 4K, mais le 480p reste une très bonne définition sur mobile ☺ N’hésitez pas à vous tourner vers nos autres forfaits si besoin. »

Beaucoup de défenseurs du principe de la neutralité du net avaient annoncé que cette voie était possible. Les peurs sont désormais rattrapées par la réalité.

La France est bien d’autres pays sont confrontés à des défis. Internet est un espace de communication et de liberté. Sa nature universelle et décentralisée  lui assure des usages pour tous. Loin de son aspect économique, il est un outil de communication sans pareil dans l’histoire de l’humanité redéfinissant les interactions et les rapports de force.

Bouygues Telecom est-il en désaccord avec la neutralité du net ?

Pour répondre à cette question, il est nécessaire de rappeler le principe de la neutralité du Net. En prenant comme définition celle proposée sur Wikipédia :

« La neutralité du Net ou la neutralité du réseau est un principe devant garantir l’égalité de traitement de tous les flux de données sur Internet. Ce principe exclut par exemple toute discrimination à l’égard de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise sur le réseau. »

A première vue, Bouygues Telecom semble respecter ce principe. La restriction de débit touche tous les flux. Il n’y a donc pas de « discrimination à l’égard de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise sur le réseau ».

Cependant l’affaire n’est pas si simple puisque le principe doit assurer que les

« utilisateurs ne feront face à aucune gestion du trafic internet qui aurait pour effet de limiter leur accès aux applications et services distribués sur le réseau »

Le choix d’abaisser les débits limite automatiquement l’accès « aux applications et services distribués sur le réseau ».

En clair Bouygues Telecom « introduit des priorités selon les formules tarifaires de ses abonnés ». Ceci ne permet plus à ses « utilisateurs d’utiliser librement l’architecture communicationnelle ».

Avec cette « qualité » de l’accès en fonction des ressources financières, chacun n’est

« plus libre de s’exprimer librement, dans les limites fixées par la loi, et d’accéder à l’information ou aux services qui lui plaisent, qu’ils soient payants ou non. Aussi, l’ensemble des sources d’information disponibles sur internet représente ainsi une diversité bien plus grande que celle permise par les médias traditionnels, ce qui constitue un progrès démocratique notable. »

Forfait Light, une communication marketing troupeuse

Si ce forfait peut faire grincer des dents, sa survie ne dépend que d’une unique condition, ses souscriptions. La balle est donc dans le camp des utilisateurs.

A cela s’ajoute une mauvaise communication de l’opérateur. Sur son site, il parle d’une offre proposant un débit jusqu’à 2 MB/s « c’est-à-dire un peu moins rapide que dans nos autres forfaits B&You et Sensation ». La remarque est fausse car il  s’agit d’un important pas en arrière. Un tel débit  ne permet pas de regarder dans une définition d’aujourd’hui YouTube, Netflix .

Au final Bouygues Telecom estime-t-il que les personnes les moins fortunées ne méritent pas une connexion décente à internet ?

À propos La rédaction de GinjFo.com

3 plusieurs commentaires

  1. Pour moi le titre est vraiment trompeur… La neutralité du web c’est de proposer une connexion de 100mb/s par exemple et décider qu’on va brider YouTube (volontairement) à 20mb/s…

    Ici je ne vois pas la différence avec les offres internet classiques en Belgique ou pour le premier prix on a une adsl avec une vitesse lente et un volume très limité, ensuite on a les offres VDSL ou VDSL2 qui sont rapides et pour les plus riches/pros il y a la fibre si on se trouve à un endroit desservi par cette technologie…

    La question ici c’est surtout est-ce que c’est une nouvelle offre ou il bride une offre existante (dans ce cas ça passe plus difficilement).

    La neutralité du web ne dépend pas de la vitesse que le FAI accorde à ses clients en fonctions de ses forfaits, mais viendrait plutôt dans le cas ou il bride volontairement par exemple netflix pour proposer un « pack » pour aller à une meilleure vitesse rien que pour ce service…

  2. Pareil que Ludovic, là il n’y a pas atteinte à la neutralité du web, on paye suivant le débit voulu par le consommateur en signant son contrat. Et clairement visible sur l’offre, pas caché au bout de 50 lignes écrits en tout petit dans le contrat.
    Même en regardant la petite astérisque correspondant au débit : « Forfait exclusivement utilisable depuis la France métropolitaine. Débits internet descendant et ascendant jusqu’à 2Mb/s (maximum théoriques). »

    Encore un petit effort et on paiera suivant le débit réel pour ceux qui ont l’ADSL à 2Mb à tarif allégé contre ceux qui ont la fibre Gigabit à tarif plein pot. Là ça gueulerait aussi pour une « neutralité du net » ?

  3. Bouygues joue avec la neutralité du net.
    Pour faire simple, vous payez un abonnement haute vitesse, donc normalement, tout vos usages devraient être portés par cette vitesse,….. et bien non, on vous explique qu’il va falloir payer plus pour bénéficier de la video HD, du jeux en ligne,….. en somme vous devenez tributaire des intérêts économiques de votre opérateur,…. quand ce n’est pas carrément des intérêts politiques.
    Au delà de la limitation du flux, il y a la limitation d’accès à l’information,…… un peu comme un état totalitaire. « je suis fournisseur de réseau donc mes clients regardent ce que je leur autorise,…. ou ce qu’on me demande d’autoriser ou non »

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bouygues Telecom - Evolution du forfait B&You 20 Go.

Bouygues Telecom impose des changements à ses clients et les facture

Sur le marché très concurrentiel de la téléphonie mobile, Bouygues Telecom vient ...

La 4G Box de Bouygues Telecom

4G Box de Bouygues Telecom, de l’Internet fixe en 4G à 32,99 € par mois

Après plusieurs mois de test et d’expérimentation l’opérateur Bouygues Telecom lance officiellement ...

Logo SFR

Bouygues Télécoms, SFR propose 10 milliards d’euros !

En 2014, Numericable avait fait savoir qu’il était intéressé par Bouygues Télécom ...