Accueil / Actualités / Politique et économie / Nokia Vs HTC, la vente du One Mini est interdite au Royaume-Uni
One Mini

Nokia Vs HTC, la vente du One Mini est interdite au Royaume-Uni

Les constructeurs de smartphones sont sans pitié. HTC fait les frais d’une bataille juridique au Royaume Uni qui se solde par une interdiction de vente du One Mini.

One Mini

Nokia a eu raison de son adversaire HTC. Un juge de Londres vient de statuer que le One Mini ne pourra plus être proposé à la vente à compter du 6 décembre prochain. Le coup est rude surtout en cette période d’achats pour les fêtes de fin d’année. HTC aurait violé certains brevets de Nokia

Par ailleurs, le même juge, Richard Arnold, a statué que le HTC One violerait  également ​​certains brevets de Nokia, mais il a décidé de ne pas bloquer ses ventes justifiant qu’une telle décision nuirait considérablement à HTC. Toutefois, l’injonction contre HTC One est toujours sur la table. Selon des responsables de Nokia, HTC aurait décidé de ne plus importer le HTC One et One Mini au Royaume-Uni en attendant la décision d’appel.

Dans un communiqué de presse Nokia souligne que des compensations financière pour violation de brevet ont été demandées. De son côté HTC a fait valoir que les micro-puces exploitant certains brevets de Nokia sont de « très petits éléments » qui ne peuvent justifier à eux seuls une interdiction de vente. L’affaire n’est donc, pour le moment, pas terminée mais il est question de « gros sons ». Dans sa décision, le juge a mentionné que HTC avait écoulé 750 000 smartphones au Royaume Uni entre janvier et septembre 2013 pour une valeur totale de 363 millions d’euros.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*