Politique et économie

Orange et Free Mobile : SFR veut en savoir d’avantage sur leur contrat d’itinérance

Il n’y aura pas de trêve entre les opérateurs Mobiles. SFR a récemment porté plainte contre Orange et Free devant la Commission Européenne. Il souhaite aussi en savoir un peu plus sur le contrat d’itinérance qui lie ces deux opérateurs.

Pour SFR, le contrat d’itinérance entre Free Mobile et Orange n’est pas anodin au point que selon lui il serait le ciment d’une nouvelle entité. Sa plainte déposé devant la Commission Européenne soulève l’idée qu’avec ce contrat d’itinérance donne à France Télécom d’importants pouvoirs sur Free Mobile capable de perturber la libre concurrence sur le marché. Free Mobile bénéficiait avec cette licence de la 2G mais aussi de la 3G, ce dernier point semble être ce qui ne plait pas à SFR.

Selon le Figaro ce n’est pas tout. SFR aimerait également en savoir un peu plus sur ce fameux contrat d’itinérance. Cependant ce n’est pas gagné car il relève du droit privé ce qui le rend confidentiel.

Free Mobile reste pour le moment sous silence tandis qu’Orange affiche une certaine décontraction en soulignant que « ce contrat a été voulu par les différentes Autorités de la concurrence : Autorité de la concurrence et Arcep » ce qui semble lui conférer une certaine légitimité difficile à remettre en doute.

Orange ne cache pas que cet accord lui a permis de limiter la casse face à l’arrivée de Free Mobile. Stéphane Richard, le PDG de France Telecom, le juge de « très bon » pour le groupe avec  «des effets bénéfiques sur plusieurs années ». Il ne cache pas que sans lui « le choc financier aurait été important pour Orange » avec des pertes possibles « entre 1,5 et 2 milliards d’euros de marge d’Ebitda sur deux ans ». C’est aujourd’hui tout le contraire puisque ce peut rapporter « beaucoup plus que un milliard d’euros sur trois ans ».

Rappelons que de son côté Bouygues Telecom s’est attaqué à Free Mobile pour dénigrement tandis qu’il vient de remporter une victoire pour pratique anticoncurrentielle face à SFR et Orange.

L’ambiance est donc décontractée à l’approche des fêtes de fin d’année.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page