Accueil / Actualités / Politique et économie / Piratage, la BSA exige 200 000 vues sur YouTube ou 373 000 $
Pirate BSA

Piratage, la BSA exige 200 000 vues sur YouTube ou 373 000 $

Dans une affaire de droit d’auteur, une posture inattendue surgit. Un pirate a été contraint de faire une vidéo sur Youtube autour de ses activités illégales afin d’effacer un montant de 373 000 $, demandé au titre de dommages et intérêts.

Piratage

Le pirate en question se doit d’enregistrer 200 000 vues pour effacer ce montant. A l’heure de l’écriture de cet article, la barre des 147 000 vues vient d’être dépassée.

Un jeune homme, nommé Jakub F, à l’origine de nombreux téléchargements sur des forums de warez, s’est attiré les foudres de la BSA (Business Software Alliance). Une plainte en justice contre ses actions, jugées illégales, a permis son arrestation et un jugement.

200 000 vues ou 373 000 $

L’homme a été jugé et condamné à une peine de prison de trois ans avec sursis et à la confiscation de son matériel informatique. Les avocats de la BSA, en particulier ceux des sociétés Microsoft, HBO, Sony Music et Twentieth Century Fox, ne se sont pas arrêtés en si bon chemin puisqu’ils ont porté l’affaire plus loin avec une demande de de dommages et intérêts d’un total de 373 000 $ selon TorrentFreak.

Un accord a cependant été conclu entre la BSA et Jakub afin d’effacer cette somme. Jakub a du enregistrer une courte vidéo dans laquelle il doit s’expliquer sur ses agissements. L’effacement de la somme ne sera effectif que si la vidéo en question, “The Story of My Piracy”, enregistre 200 000 vues sur YouTube.

La BSA obtient une vidéo basée sur la peur, la repentance, la fuite en avant et l’escalade judiciaire. Le personnage est présenté comme une sorte de criminel de grande envergure avec une bande son dramatique. Il commence

«Pendant huit ans je téléchargé des logiciels piratés puis on m’a attrapé. Je pensais que je ne faisais rien de mal. Je pensais qu’il n’y avait là aucune action pour blesser les grandes entreprises. Je ne l’ai même pas fait pour l’argent, je l’ai fait pour le plaisir ».

Puis souligne

« J’étais convaincu d’être trop petit […] mais ils m’ont attrapé »

La vidéo de Jakub devrait atteindre assez rapidement cette valeur devant le succès de l’opération.

BSA : Wikipedia

La Business Software Alliance est une association créée par de grandes entreprises américaines et par des éditeurs de logiciels nationaux, dans le seul but de lutter contre la contrefaçon de logiciel

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*