Accueil / Actualités / Politique et économie / Pour une informatique plus Green

Pour une informatique plus Green

Il est difficile, à première vue, d’appréhender l’impact sur l’environnement de l’outil informatique, dont les ventes représentent aujourd’hui environ 135 millions d’unités par an.

Et pourtant !

Bien que la grande part de l’immatériel que représente Internet, les logiciels, les jeux vidéos et les données numériques en général soient par nature des éléments écologiques les plus dignes possibles, il n’en demeure pas moins que leurs exploitations nécessitent de lourds emprunts vis-à-vis de nos ressources naturelles aussi bien en terme de conception, d’exploitation que de recyclage d’un ordinateur.

Le Doc GinjFoLa prise de conscience d’un tel impact semble toutefois être une préoccupation aux yeux d’un certain nombre de constructeurs, fabricants ou exploitants. Que ce soit en terme d’économies financières, de convictions ou poussés par l’action d’organismes actifs pour l’environnement tel Greenpeace, peu importe, les résultats sont tout de même là..

Mais au fait, savez-vous dans quelles mesures un ordinateur n’est pas écologiquement responsable ? Pouvons-nous espérer un jour avoir des unités de traitements conçues selon le concept de durabilité ?

Quelles sont réellement les devoirs de l’informatique d’aujourd’hui face aux exigences écologiques de nos sociétés devant le mur que représente le réchauffement planétaire ?

Pour lire la suite, c’est ici : [GinjFo] L’impact écologique de l’informatique

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*