Politique et économie

Prix cassé et grands jeux : Nintendo reste dans le rouge

2011 ne sera pas pour Nindendo, une bonne année. Après les premières pertes de son histoire au second trimestre 2011, la firme a des difficultés pour se redresser.

Nintendo 3DSNintendo vient de publier ses résultats financiers concernant son dernier semestre. Ils ne seront pas à « graver dans le marbre » avec  662 millions d’euros de pertes, soit le double de ce qu’il est était prévu (330 millions d’euros).

Nintendo indique que les causes sont multiples avec  d’un côté une  forte hausse du yen, et de l’autre une  baisse de ventes de consoles. Ce dernier point est regrettable surtout face à la ressente politique de prix cassés et de grands jeux.

Les prévisions concernant  son exercice fiscal 2011 (fin Mars 2012) sont encore revues à la baisse (très conséquente) , Nintendo table désormais sur des pertes de 20 millions de yens au lien de 20 millions de bénéfices !

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page