Accueil / Actualités / Politique et économie / Prix de la DRAM, vers un accord pour tenter de modérer la hausse des prix
Barrette mémoire - DRAM
Barrette mémoire - DRAM

Prix de la DRAM, vers un accord pour tenter de modérer la hausse des prix

Le marché du PC traverse une tempête avec un emballement des prix sur certains composants comme la DRAM. La situation est devenue si préoccupante qu’un accord entre Samsung et la NDRC est en cours. Il est susceptible de modérer la hausse des prix.

Il est difficile de ne pas constater que la mémoire vive est devenue de plus en plus chère. Depuis plusieurs trimestres, sa tarification n’a cessé d’augmenter, atteignant des sommets. Si la situation est bénéfique aux chiffres d’affaires et aux bénéficies des grands acteurs du marché, elle devient préoccupante en particulier pour la Chine.

La NDRC (China’s National Development and Reform Commission) a exprimé en fin d’année ses inquiétudes auprès de Samsung.

DRAM, la flambée des prix alerte les autorités chinoises

Selon DRAMeXchange cette intervention devrait modérer les hausses de prix de la DRAM en particulier celle à destination des mobiles. Ceci devrait se produire dès le premier trimestre.

DRAM, Samsung est mis sous pression

Il est rapporté que Samsung soutenu par le gouvernement coréen est proche de signer un protocole d’entente avec la NDRC. Il inclut plusieurs choses dont la poursuite d’une coopération dans l’industrie des semi-conducteurs. En fait, Samsung est dans une situation délicate sans trop de pouvoir. La Chine est aujourd’hui le plus important importateur de puces mémoire du monde, en raison de ses demandes nationales et de ses exportations. Face à un client de cette taille, les manœuvres de Samsung sont limitées.

Selon Avril Wu, directeur de recherche chez DRAMeXchange, ce protocole d’entente pourrait influencer le marché mondial de la mémoire.

Le marché de la DRAM va rester confronté à une cassure entre la demande et l’offre. Plusieurs effets de levier sont attendus. La faible demande de smartphones durant le premier trimestre et l’intervention de la NDRC devraient limiter la hausse des prix. En parallèle, les producteurs vous poursuivre les transferts de leurs capacités de production existantes vers d’autres produits aux marges brutes plus élevées, ce qui se traduira par des hausses moins importantes des prix de ces derniers. En parallèle, la maitrise et la montée en puissance de la production de la 3D NAND Flash permet d’atténuer l’offre serrée de l’année dernière.

L’équation n’est cependant pas encore idéale. La migration vers de nouvelles technologies n’est pas terminée ce qui entraine pour le moment une sous-production. L’augmentation de la capacité de production est fortement liée à une intervention du gouvernement chinois afin de fixer les prix. Il est facile de comprendre que si une telle mesure est envisagée les producteurs préfèreront augmenter leur capacité de production. Cela aura comme effet de stabiliser les prix tout en assurant leurs profits actuels.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

SSD 870 EVO de Samsung

SSD 870 EVO, Samsung propose du 4 To à 560 Mo/s

Samsung lance une nouvelle gamme de SSD, les 870 EVO. Elle succède ...

Galaxy S21, trois choses à savoir avant sa sortie

Le Galaxy S21 est le prochain « grand » rendez-vous sur le marché du ...

Galaxy S21 de Samsung

Galaxy S21, Samsung lance son programme de réservations aux Etats Unis

Samsung est prévu de dévoiler sa prochaine génération de Galaxy S dans ...