Accueil / Actualités / Politique et économie / Samsung, arrestation pour corruption de son vice-président Lee Jae-yong
Samsung
Entreprise Samsung

Samsung, arrestation pour corruption de son vice-président Lee Jae-yong

Lee Jae-yong vient d’être arrêté par les autorités Coréennes suite à un mandat d’arrêt. L’héritier et le vice-président de Samsung est soupçonné de corruption. Désormais en détention, il est accusé d’avoir versé d’importantes sommes d’argents (plusieurs millions de dollars) au président coréen Park Geun-hye et à certaines de ses connaissances proches.

Samsung

Samsung, Lee Jae-yong est désormais derrière les barreaux

La Cour centrale du district de Séoul a décidé qu’il y avait suffisamment de preuves pour procéder à son arrestation. Le bureau du ministère public est à l’origine d’une enquête. Elle aurait permis de découvrir des preuves officielles. Lee Jae-yong est désormais derrière les barreaux. Son procès est susceptible de prendre du temps. Une période de 18 mois est avancée.

Le vice-président de Samsung Electronics a été accusé de détournement de fonds, de corruption, de parjure, de dissimulation des produits issus de la criminalité et de transfert illicite des biens à l’étranger. Le bureau du procureur a également à l’origine d’un mandat d’arrêt contre le directeur général de Samsung Electronics, Park Sang-jin cependant le tribunal a rejeté la demande.

Samsung, des pots-de-vin contre des faveurs ?

Lee Jae-yong est accusé d’avoir versé des pots-de-vin d’au moins 35 millions de dollars. L’objectif aurait été d’obtenir les faveurs de l’administration autour d’une fusion en 2015 entre deux filiales de Samsung. Le bureau du procureur estime que les Commissions du commerce équitable et des services financiers ont ajusté la législation en faveur du groupe et de sa famille fondatrice.

Lee Jae-yong a nié en bloc ces accusations. Il a déclaré qu’il avait été contraint de faire des dons à des organisations et même des fondations contrôlées par des connaissances du Président. Il a ajouté qu’il n’avait pas demandé en échanges de faveurs.

Dans un communiqué, Samsung déclare que le groupe cherchera à faire en sorte que la vérité éclate autour de cette affaire.

Cette arrestation est un nouveau chapitre dans l’histoire de Samsung. Ce n’est pas la première fois que le groupe est au cœur de scandales.  Le père de M. Lee, Lee Kung-Hee a été reconnu coupable, il y a tout juste 20 ans, d’avoir soudoyé le président Roh Tae-Wooo. En 2008 il a été reconnu une nouvelle fois coupable d’évasion fiscale avec la découverte d’une « caisse noire secrète » pesant des milliards de dollars.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

SSD Samsung 870 QVO SATA

SSD 870 QVO SATA, Samsung propose de 8 To à 560 Mo/s

Samsung annonce sa gamme de SSD 870 QVO SATA exploitant des puces ...

Moniteur gaming Odyssey G9 C49G95T de Samsung

Samsung annonce l’Odyssey G9 C49G95T, un impressionnant moniteur gaming

Samsung vient d’annoncer l’Odyssey G9 C49G95T. Cet imposant moniteur gaming a été ...

NAND SSD 980 Pro PCIe 4.0 NVMe M.2 de Samsung

SSD M.2 980 Pro, Samsung promet du 6,5 Go/s

Samsung vient de se positionner sur le segment des SSD PCIe 4.0 ...