Accueil / Actualités / Politique et économie / Services mobiles en France : Baisse de 11% des tarifs en 2012

Services mobiles en France : Baisse de 11% des tarifs en 2012

L’onde de choc de la politique tarifaire de Free Mobile est de nouveau mesurée par le régulateur des télécoms. Les tarifs des services mobiles en France ont chuté de 11,4% en 2012.

Dans son dernier Observatoire des marchés, l’ARCEP confirme  que Free Mobile et ses tarifs Low Cost sont à l’origine d’une baisse de 11,4% des services mobiles en France en 2012. Ce chiffre est à mettre en parallèle à la baisse de 14% de la facture moyenne mensuelle également constatée dans un précédent rapport.

La demande en SIM Only s’accélère, les tarifs s’effondrent.

L’impact le plus impressionnant touche au « SIM Only », c’est-à-dire aux offres sans terminal. Elles représentent désormais 36% des forfaits avec un repli de ses tarifs de 28,4% en 2012. La demande profite par ordre d’importance à Free Mobile, B&You, Sosh et Red (SFR).

La consommation Data explose.

L’Arcep observe également une explosion de la consommation Data. En volume de données consommées, la croissance enregistrée face à 2011 est de +67,1% soit un total de 95 500 teraoctets. A moindre échelle, le trafic voix continue de grimper avec 231,2 milliard de minutes utilisées en 2012.

Les offres d’abondance pour les services vocaux à l’origine de ses changements.

Le repli des tarifs et l’augmentation de la consommation s’explique selon le régulateur par “La démocratisation des offres d’abondance pour les services vocaux a largement profité aux gros consommateurs tandis que l’apparition de forfaits dédiés aux petits consommateurs a permis la reprise du recul des prix (-8,2 %) pour ce segment de clientèle, qui avait connu une hausse de prix en 2011 (+1,4 %)“.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*