Accueil / Actualités / Politique et économie / Sites pornographiques : Un poids colossal sur Internet

Sites pornographiques : Un poids colossal sur Internet

Internet est le plus grand réseau du monde et la question de savoir « quels types de sites sont les plus gourmands en bande passante ? » est intéressante. Selon une étude d’Extremetech , reliée par Slate.fr, le constat est sans appel. La pornographie est de loin la plus importante thématique. A elle seule, il représente plus du tiers des données qui circulent sur la toile.

18 ansLorsque nous abordons la pornographie sur internet, les informations restent parsemées et difficiles à trouver. Toutefois il est toujours possible de trouver certains outils permettant d’évaluer la fréquentation de certains sites. Selon DoubleClick Ad Planner, un outil du géant Google capable de suivre un internaute grâce à un système de cookies, plusieurs dizaines de sites pour adulte apparaissent parmi les 500 sites les plus visités au monde.

Un site porno : des millions de visites mensuelles.

Extremetech site par exemple le plus important d’entre eux (à votre avis ?). Les chiffres s’affolent avec 4,4 milliards de pages vues par mois soit une volumétrie trois fois plus importante que CNN. Il est va de même pour les plus connus qui affichent une popularité déconcertante éclipsée seulement par Google ou Facebook.

Un continu et une fidélité à l’origine de grands besoins.

Ce qui les rend également extrêmement gourmand en bande passante se situe au niveau de leur contenu. Là où un site comme GinjFo, par exemple, ne demande qu’un chargement de texte et d’image, un site pornographique propose de la vidéo.

En prenant comme hypothèse une résolution de 480 x 200, nous sommes face à un débit de 100 kilobytes par seconde. Mise en relation avec le temps moyen passé par un internet sur un tel site (entre 15 et 20 minutes contre 3 à 4 minutes sur un site d’actualité), une visite engendre environ 90 Mo de bande passante. En additionnant par le nombre de visites mensuelles nous obtenons un chiffre vertigineux de 29 petabytes de données transférées chaque mois, soit 50 gigabytes par seconde pour un seul de ces sites.

La pornographie : 30% du trafic Internet.

Il est impossible de comparer ses besoins avec d’autres sites sauf YouTube ou Google. Selon Extremetech « Internet ne gère qu’environ une demi-exabyte du trafic tous les jours , ce qui équivaut à environ 50Tbps – en d’autres termes, un imposant site porno pèse près de 2% du trafic total de l’internet.” Il devient probable que la pornographie représente 30% du total des données transférées d’Internet.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 plusieurs commentaires

  1. Oui j’accepte que mon adresse email ne sera pas publiée.

Average
5 Based On 2

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Navigateur Google Chrome

Microsoft Edge progresse, Chrome domine et Internet Explorer résiste

Chrome domine le marché des navigateurs Internet sur PC mais pas seulement. ...

Windows 10 et le mode Avion

Windows 10 v2004, Microsoft confirme un bug de connexion Internet, solution

Windows 10 May 2020 Update est en cours de déploiement. Si sa ...

Navigateur Microsoft Internet Explorer

Fin de vie d’IE 11 et Microsoft Edge Legacy, Microsoft dévoile un calendrier

Microsoft vient de dévoiler ses plans pour mettre fin à ses anciens ...