Accueil / Actualités / Politique et économie / Sony : Les réseaux sont l’avenir de ses futurs produits

Sony : Les réseaux sont l’avenir de ses futurs produits

Jeudi  26 juin, lors d’une conférence de Presse à Tokyo, le PDG de Sony Howard Stringer a mis en avant les capacités de Sony à accélérer le développement de nouveaux outils électriques exploitant l’interconnexion, l’accès à Internet et le déploiement de nouveaux services se voulant planétaire multimédia.

L’enjeu du géant nippon est de devenir le numéro un dans le domaine des télévisions mais souhaite également conquérir de nouveaux territoires au sein des pays émergeants comme la Chine, le Brésil et l’Inde.

L’atout est de miser sur les capacités de ses chercheurs, l’imagination de ses équipes tout en se tournant vers l’utilisation des réseaux, en profitant de ses contenus toujours riches.

Plusieurs axes sont envisagés comme inonder le marché de télévision LCD très complétives, anticiper le développement des écrans organiques électroluminescents (OEL) et surtout faire dialoguer grâce aux réseaux ses différents secteurs d’activités (TV, ordinateurs, consoles, baladeurs, films, jeux et musiques.) afin de mettre sur pieds des offres intégrales.

Cette politique semble déjà en route puisque dès l’automne prochain Sony lancera un bouquet TV accéssible par Internet (IPTV) aux Etats unis, une plate-forme permettant de recevoir directement (sans passer par un boitier de réception) des chaînes particulaires sur ses téléviseurs "Bravia.

Dans la même optique, des contenus vidéo à la demande et des services non jeux seront bientôt proposer pour les consoles de salon PlayStation 3 et portable PSP

"90% de nos catégories de produits grand public pourront se connecter en réseau en 2010", annonce M. Stringer.

Cette conférence fut aussi l’occasion de dévoiler quelques images de la plateforme Home et Life with PlayStation et de préciser que le groupe va investir massivement dans le développement de nouveaux matériaux et composants ainsi que pour le développement de nouvelles applications pour les prochaines générations de produits afin d’offrir de nouveaux moyens de communication entre l’homme et le machine.

Source : AFP

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*