Accueil / Actualités / Politique et économie / Surveillance massive, les serveurs Linux Red Hat sont parfaits pour Xkeyscore
NSA, la National Security Agency
NSA, la National Security Agency

Surveillance massive, les serveurs Linux Red Hat sont parfaits pour Xkeyscore

Le système d’exploitation Linux est souvent cité comme la solution pour se protéger des possibles collectes de données et analyses de ses fichiers. Il est malheureusement mêlé aux investigations impensables de la NSA pour surveiller la planète entière.

RedHat

Linux Red Hat, l’OS de la surveillance pour le NSA

De nouveaux détails sur le programme de surveillance de la NSA, dévoilé par Edward Snowden, viennent d’apparaitre. Il est certain que des serveurs Linux Red Hat sont mis à contribution par l’un de ses composants pour établir une surveillance massive.

Il n’est pas très surprenant que ce système soit utilisé par l’outil Xkeyscore de la NSA. Les développeurs engagés par l’agence américaine  auraient élaboré une impressionnante quantité de code autour de cette distribution Linux afin que des centaines de serveurs, répartis un peu partout sur la planète, puissent œuvrer à leur tâche de surveillance.

Xkeyscore de la NSA, un outil inimaginable ?

Xkeyscore est de son côté un système impensable selon la description faite par Edward Snowden. Ses fonctions permettraient l’interception de n’importe quel courrier électronique partout dans le monde, de suivre n’importe quel matériel connecté afin d’espionner des personnes, des associations, des entreprises, des gouvernements…Il permettrait d’élaborer et d’indexer tout ce qui est connecté avec à la clé l’établissement d’une sorte d’empreinte numérique dans l’espace en ligne. Xkeyscore aurait le potentiel de trouver qui que ce soit ou que ce soit à partir du moment où il est ligne, de connaitre sa religion, son ethnie…

Le choix du système commercial Red Hat Linux n’est pas vraiment une révélation sachant que son usage dans le monde des serveurs est commun. Il aurait été par contre plus alarmant qu’un produit Microsoft fasse son apparition ici.

Selon The Intercept

“Xkeyscore est une pièce de logiciel Linux qui est généralement déployé sur les serveurs Red Hat. Il utilise pour son fonctionnement un serveur Apache et stocke les données recueillies dans des bases de données MySQL […] Les administrateurs en charge de la maintenance des serveurs Xkeyscore utilisent des connexions SSH pour se connecter à eux. […] Selon un document de 2009, certains sites sur le terrain reçoivent plus de 20 téraoctets de données par jour. Ceci est l’équivalent de 5,7 millions de chansons, ou plus de 13 000 longs métrages.

Il y aurait des centaines de serveurs Xkeyscore un peu partout. L’étendue de leur action serait tellement importante qu’il serait impossible de comprendre leur portée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*