Accueil / Actualités / Politique et économie / TSMC, les pénuries de puces vont durer jusqu’à 2023
TSMC alias Taiwan Semiconductor Manufacturing Company
TSMC alias Taiwan Semiconductor Manufacturing Company

TSMC, les pénuries de puces vont durer jusqu’à 2023

Le géant TSMC n’est pas optimiste pour les prochains mois. Malgré une production à son maximum, la firme n’arrive pas à répondre à la demande et rien ne va changer jusqu’en 2023.

Ce bilan peu réjouissant a été annoncé le 16 avril dernier lors d’une conférence téléphonique. TSMC alias Taiwan Semiconductor Manufacturing est le plus important fabricant de composants au monde.  Au cours du premier trimestre 2021, 45% des commandes TSMC concernent le marché du smartphones et 35% les constructeur d’équipements informatique à forte puissance de calcul.

Selon lui malgré des usines tournant à leur maximum et même au-delà sa production n’arrive pas à répondre à la demande. Cette situation ne va pas s’arranger tout de suite. Aucune amélioration n’est attendue avec 2023, la pénurie de semi-conducteurs va se poursuivre avec son explosion des prix.  Bien que plusieurs milliards aillent être investis afin de renforcer l’outil de production les effets ne ne vont pas se faire sentir tout de suite.

TSMC, l’augmentation de la production va prendre des mois

L’un des clients de TSMC est Nvidia qui de son côté a déjà prévenu que la pénurie de processeurs graphiques va se poursuivre tout le long de l’année 2021.  D’autres marques sont aussi concernées. Nous pouvons évoquer Apple, Broadcom ou encore Qualcomm. Ce dernier a déjà annoncé qu’il sera difficile de répondre à la demande.

Une 14% du CA de TSMC est issue de produits gravés à 5 nm et 35% ) 7 nanomètres (processeur  Ryzen par exemple).  Selon un rapport le fondeur devrait consacrer cette année 30 Md$ à la création de nouvelles usines et à la montée en puissance de sites de production existants. +

Ces investissements ne vont pas porter tout de suite leurs fruits, puisqu’il faut des mois pour faire évoluer un site et des années pour construire une nouvelle usine.

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 plusieurs commentaires

  1. on fera avec !!! c’est pas la mort 🤣😂

  2. Une situation normale est celle où il n’y a plus de pénurie et pas de surcapacité or Ce n’est pas la première pénurie de puces
    Dans son histoire cyclique dont les amplitudes vont en augmentant, l’industrie des puces a toujours connu une période de forte demande lorsqu’un produit nouveau était mis sur le marché. Le problème a toujours été réglé par un important investissement dans les capacités de production, les produits nouveaux n’utilisant pas toujours les mêmes équipements que les produits précédents. Une fois les retards de livraison réglés l’outil industriel s’est trouvé en surcapacité générant une baisse des prix donc une crise. La crise a été surmontée grâce à de nouveaux « produits nouveaux » mais utilisant parfois d’autres équipements de production. Le succès des nouveaux produits a généré une pénurie……réglée comme la précédente…..La première période de pénurie dans les composants électroniques que j’ai connue commença en 1965 (je travaillais chez Texas Instruments qui a inventé la puce) et fut suivit par une période de surcapacité…..L’histoire ne se répète pas toujours et cette fois-ci les entreprises et les clients réagissant très différemment des fois précédentes il manque des informations pour savoir si lorsque il n’y aura plus de pénurie la situation sera normale.
    François Francis Bus auteur du livre “A l’époque où les puces font leurs lois”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

TSMC alias Taiwan Semiconductor Manufacturing Company

La maitrise du 4 nm en plus rapide que prévu, TSMC avance de 3 mois les tests

TSMC dévoile que sa maitrise de la gravure 4 nm va permettre ...

Intel et TSMC

Intel et TSMC, vers une externalisation de la production des processeurs 3 et 2 nm ?

Intel aurait pris la décision de se rapprocher de TSMC pour produire ...

Nvidia

Nvidia travaille sur une mystérieuse puce 5 nm

Selon un nouveau rapport Nvidia fait partie des clients « 5 nm » de ...