Accueil / Actualités / Politique et économie / WikiLeaks dévoile HighRise de la CIA, un outil Android pour intercepter les SMS
HighRise de la CIA - Manuel d'utilisation
HighRise de la CIA - Manuel d'utilisation

WikiLeaks dévoile HighRise de la CIA, un outil Android pour intercepter les SMS

WikiLeaks révèle de nouvelles informations autour des outils de la CIA pour espionner la planète. Cette fois nous avons affaire à un logiciel malveillant ciblant non pas Windows ou Linux mais Android.

Nommé HighRise, l’outil est perçu comme un logiciel malveillant à destination du système d’exploitation mobile Android. La CIA vise les smartphones ou les tablettes avec la possibilité d’intercepter des messages textes. Ils sont ensuite transmis aux serveurs de l’agence afin d’être consultés.

HighRise, interception et transmission des SMS

L’implantation de l’utilitaire n’est cependant pas « naturelle » car le périphérique (smartphone ou tablette) doit au préalable être piraté. En clair d’autres outils sont nécessaires pour aboutir à l’implantation de HighRise. Ceci indique aussi que l’agence dispose de tout le nécessaire pour cela. Il y a ici des certitudes même si pour l’heure, cet autre arsenal est inconnu.

Ensuite le premier lancement de HighRise demande une intervention manuelle au travers de Tidecheck. L’outil apparait dans la liste des logiciels présents.

Le premier démarrage est fait par un agent qui doit connaitre le mot de passe nécessaire. La documentation fait mention de  “inshallah” ce qui signifie “Dieu veut” en arabe.

HighRise fonctionne uniquement sous les versions 4.0 et 4.3 d’Android. Il n’est pas impossible que la CIA ait déjà procédé à une mise à jour de son application de piratage pour cibler des versions plus évoluée du système d’exploitation de Google. Ce logiciel malveillant a été développé à la fin 2013. A l’époque la branche Android 4.0 incarnait la dernière version disponible.

HighRise s’accompagne ainsi d’une procédure de démarrage automatisée dès le lancement de l’appareil infecté. Il fonctionne au travers d’un processus en arrière-plan afin de ne pas alerter la victime. Son objectif est alors de surveiller tous les messages textes entrants et sortants et de les rediriger vers un centre d’écoute de la CIA

Le manuel explique Logo Fichier PDF

“Une fois activé, HighRise fonctionnera en arrière-plan. Il démarrera également automatiquement lorsque le téléphone sera son tension. »

La CIA n’a pas publié de déclaration suite à la publication de ces nouvelles informations. Elles viennent enrichir un dossier de plus en plus riche concernant les méthodes, les outils, les processus et les différents moyens mis en œuvre par la CIA pour espionner le monde. Ces nouvelles révélations s’inscrivent dans le cadre du projet «Vault 7»

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Donc en fait il s’agit d’un outil destiné à espionner des gens qui sont ni plus ni moins des cibles de la CIA. Je comprends que de telles choses soient publiées quand il s’agit de l’intérêt public, mais là il s’agit de leur façon d’opérer. A mon sens il faut savoir faire la part des choses.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Moniteur Philips 243S1

Philips 243S1, un moniteur équipé d’une station d’accueil USB-C intégrée

Le Philips 243S1 est un moniteur équipé d’une dalle IPS 24” assurant du Full HD. Il dispose d’une station d’accueil USB-C intégrée

Intel Celeron

Alder Lake-S et l’OC BCLK, Intel n’est pas content et le faire savoir

Depuis leur annonce officielle, certains processeurs Core de 12ième génération non K ...

Windows 11, le Panneau de configuration et Paramètres

Windows 11, Paramètres et le Panneau de configuration Microsoft fait machine arrière

Windows 11, Microsoft fait machine arrière au sujet du déplacement de certaines données du Panneau de configuration vers Paramètres