Accueil / Actualités / Politique et économie / Windows 10 et la collecte de données, la CNIL met en demeure Microsoft
CNIL - Windows 10
CNIL - Windows 10

Windows 10 et la collecte de données, la CNIL met en demeure Microsoft

Windows 10 est-il un système d’exploitation capable de surveiller, de collecter et de transférer une grande quantité de données personnelles des utilisateurs ? La réponse est officiellement OUI. La CNIL met en demeure Microsoft. La firme a trois mois pour se conformer à la loi concernant son nouveau système d’exploitation.

Windows 10

La CNIL, la Commission nationale de l’informatique et des libertés, a fait son enquête autour de Windows 10. Les conclusions sont guerre réjouissantes pour Microsoft. Le verdict est tombé mercredi 20 juillet. Le géant américain Microsoft doit exécuter dans un délai déterminé une obligation qui lui incombe celle de rectifier le fonctionnement de Windows 10, sorti en juillet 2015, afin d’être en conformité avec la loi informatique et libertés.

Dans son communiqué la CNIL résume

« Le CNIL met en demeure Microsoft Corporation de cesser la collecte excessive de données et le suivi de la navigation des utilisateurs sans leur consentement. Elle lui demande aussi d’assurer de façon satisfaisante la confidentialité des données des utilisateurs »

Windows 10, une télémétrie bien trop curieuse

Le dossier concerne plusieurs points avec à la clé de nombreux manquements à la loi. Certains concernent la télémétrie qui normalement est censée permettre d’identifier, de résoudre ou encore d’améliorer des logiciels, des services et des fonctionnalités.  La collecte de certains données n’a pas lieu d’être comme les usages des applications téléchargées par l’utilisateur et son temps passé à les utilisées.

Windows 10, identifiant publicitaire et surveillance lors de la navigation

La CNIL explique que Windows 10 est à l’origine d’un identifiant publicitaire. Il est automatiquement activé lors de l’installation de l’OS et permet de suivre la navigation de l’utilisateur. L’analyse des données permet la mise en place de publicités ciblées. Tout ceci se fait sans aucune autorisation et consentement. A cela s’ajoute l’utilisation de cookies publicitaires sur les appareils Windows 10. La CNIL précise que là encore l’utilisateur n’est pas correctement informé, ni en mesure de s’y opposer.

Windows 10, analyse, collecte et transfert de données vers les Etats Unis

Microsoft exploite Windows 10 pour surveiller, collecter et transférer des données personnelles vers les Etats-Unis. Ces opérations s’appuient sur un accord transatlantique invalidé en octobre dernier par la cour de justice de l’Union européenne.  Il s’agit du Safe Harbor. Microsoft n’a donc « pas de bases légales pour procéder au transfert en question ».

Enfin le niveau de sécurité proposé par le géant pour assurer la protection de certaines données n’est pas suffisant. L‘utilisation d’un code de quatre chiffres pour s’authentifier sur la plateforme « Microsoft » n’est pas adapté. Il est reproché en autre l’abandon du classique  identifiant-mot de passe et surtout un processus d’identification sans limite de tentatives de connexion. Aux yeux de la CNIL tout ceci « n’assure pas la sécurité et la confidentialité des données des utilisateurs ».

Microsoft a désormais trois mois pour se conformer à la législation française. Il est possible que ce délai puisse être prolongé de trois mois supplémentaires. EN cas de refus, le géant risque une amende de 150 000 €.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

5 plusieurs commentaires

  1. Non seulement l’amende ridicule a du faire pouffer de rire tout le service avocats de crosoft mais en plus ils se réveillent 1 an après. Les clowns…

  2. Comportement scandaleux après comportement scandaleux depuis plus de trente ans maintenant, Microsoft n’a jamais été aussi puissante qu’aujourd’hui. Est-ce qu’il y aura un jour des responsables politiques ET industriels assez courageux pour demander à ce les agissements hégémoniques de cette société soient enfin réprimés.
    En son temps IBM avez eu à subir la loi anti-trust américaine pour moins que cela. Pourquoi Microsoft y échappe-t-elle ? Pourquoi l’Europe ne réagit pas face au monopole imposé par Microsoft ? Les Chinois ont dit non et ils ne sont pas morts pour autant.
    Le montant ridicule de l’amende de la CNIL est en ce sens un véritable encouragement pour Microsoft à continuer ses pratiques. On se moque de nous ! Mais cela on a maintenant l’habitude….

  3. Effectivement dans ce même temps les codeurs du monde entier ont eu le temps de coder de programme complet pour virer les m…. de Microsoft.
    Ils doivent bien rire chez Microsoft pour le montant. De plus l’amende ne sera pas appliqué.

    De toute façon Microsoft est en train de creuser une gros trou pour si mettre dedans.

    Les codeurs de Windows 10 ont bien bossé au niveau de l’optimisation pour faire fonctionné sur des petites machines (smartphone). Ils ne leurs reste plus qu’à virer les merdes pour les smartphones quand le système est installé sur un PC. Remettre un zeste de graphisme pour rendre plus moderne quitte à perdre un poil de vitesse sur un PC. Nous remettre un système de mise à jour par choix. Arrêter de perdre leurs temps et le notre à nous mettre des systèmes de télémétrie.
    Ça provoque juste qu’à la place de s’acheter un Windows officiel, nous passons par le DarkNet pour avoir un système épurer. Un gros gain de temps. Ils nous restent juste de faire de la veille pour faire le ménage après chaque mise à jour.

    Pour ceux qui perdent patience, certaines distributions linux sont de plus en plus convivial. Certaines sont même proche de l’utilisation de Windows au quotidien.

    Un utilisateur de Microsoft depuis la version 3.0 qui regarde de plus en plus les distributions pour lui et son entourage.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Système d'exploitation Windows 10 de Microsoft

Windows 10 20H1, Microsoft améliore la gestion des fonctionnalités facultatives

Windows 10 20H1 va s’accompagner de nombreuses nouveautés. Certaines considérées comme secondaires ...

Windows 10 20H1

Windows 10 build 18965 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Microsoft vient de publier une nouvelle construction de Windows 10 20H1. Cette ...

Windows 10 de Microsoft

Windows 10 19H2 et 20H1, les noms de code Vanadium et Vibranium se confirment

Microsoft est discret au sujet des différents noms de code des prochaines ...