Accueil / Actualités / Politique et économie / Windows 10, Wannacrypt et Petya précipitent la chute de Windows XP chez les professionnels
Windows XP Service Pack
Windows XP Service Pack

Windows 10, Wannacrypt et Petya précipitent la chute de Windows XP chez les professionnels

Les derniers chiffres publiés par Spiceworks dévoilent un abandon de Windows XP par les professionnels. Cette accélération est enregistrée depuis les deux attaques mondiales à l’aide des ransomwares Wannacrypt et Petya. Elles sont à l’origine de milliers de victimes.

Les récentes attaques à l’aide des ransomwares WannaCry et Petya ont déclenché chez les professionnels une prise de consciences des risques liés aux attaques informatiques. Bien que Windows 10 ne propose pas une protection parfaite, il profite cependant des dernières technologies de chez Microsoft.

Windows 10 dépasse Windows XP chez les professionnels

Une étude de Spiceworks dévoile les parts de marché des différentes versions de Windows chez les professionnels. Windows 7 est le favoris cependant Windows 10 vient de dépasser Windows XP.

Windows 7 décroche une part de marché de 68% tandis que Windows 10 est désormais second. Il signeune présence à 13%. Windows XP est rétrogradé à la troisième place avec 11% tandis que Windows 8 enregistre un petit 5%.

Spiceworks - Parts de marché des différentes versions de Windows chez les professionnels

Peter Tsai, « senior technology analyst » chez Spiceworks explique

“Au cours des derniers mois, les attaques de ransomware telles que WannaCry et Petrwrap ont mis les entreprises sous pression pour mettre à niveau leurs systèmes d’exploitation non pris en charge, tels que Windows XP et Vista. L’objectif a été de passer à des systèmes plus sécurisés comme Windows 10 … Windows XP est toujours là mais d’avantage d’entreprises commencent à reconnaître les risques et la nécessité de privilégier les mises à niveau afin de mieux sécuriser leurs réseaux »

Il ne fait aucune doute que l’utilisation de Windows XP est une décision risquée pour une entreprise. L’OS est désormais livré à lui-même. Microsoft a mis fin à son support en avril 2014. Soulignons tout même que lors de l’épisode WannaCrypt, la version la plus touchée par l’infection a été Windows 7.

À propos La rédaction de GinjFo.com

Un commentaire

  1. Soulignons également que les entreprises qui utilisent encore Windows XP et ses dérivés paient gégénéralement des sommes considérables à Microsoft pour obtenir les patchs de sécurité. Par contre, ils ne les installent pas, peu importe leur OS. C’est ça qui est le facteur majeur de la virulence de Wannacrypt et NotPetya

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 11, le Panneau de configuration et Paramètres

Windows 11, Paramètres et le Panneau de configuration Microsoft fait machine arrière

Windows 11, Microsoft fait machine arrière au sujet du déplacement de certaines données du Panneau de configuration vers Paramètres

Windows 10 21H2

PC Windows 10 20H2, Microsoft installe automatiquement Windows 10 21H2

Pour des raisons de sécurité, Microsoft déclenche la mise à jour automatique des PC sous Windows 10 20H2 vers 21H2

Google Play Games

Google Play Games, une version bêta se déploie, votre PC est-il compatible ?

Une première version bêta de Google Play Games est lancée. Ce service demande Windows 10 ou Windows 11 et une configuration PC minimale.