Accueil / Actualités / Politique et économie / Windows Phone, Microsoft prêt à l’offrir gratuitement, Android est-il menacé ?
Windows Phone 8

Windows Phone, Microsoft prêt à l’offrir gratuitement, Android est-il menacé ?

Microsoft aurait en prévision un changement radical de politique autour de Windows Phone. L’entreprise serait prête à offrir son système d’exploitation pour augmenter ses parts de marché. Google avec son système d’exploitation Android doit-il s’inquiéter ?

Windows Phone 8

Microsoft a raté le virage de la mobilité mais depuis, la firme s’est considérablement armée pour rattraper son retard. Elle dispose désormais d’un OS performant, Windows Phone et surtout d’une division mobile depuis le rachat de l’activité téléphonique de Nokia. Cependant la situation est encore tendue car Nokia représente plus de 80% des smartphones Windows Phone du marché.

Microsoft prêt à offrir Windows Phone aux constructeurs.

Microsoft doit donc trouver un moyen d’augmenter ses parts de marché en sollicitant d’autres constructeurs. Selon The Verge , la firme envisagerait l’incroyable, offrir Windows Phone aux fabricants, c’est-à-dire en finir avec son système de licence, une politique très proche de celle d’Android qui n’est pas vendu. Avec ce changement Microsoft tenterait ainsi d’améliorer les parts de marché de Windows Phone mais pas sans un problème de taille, l’arrêt de sa principale source de profit provenant de l’octroi de ses licences.

En offrant une licence gratuite de Windows Phone, il est possible que la production de smartphones sous cet OS augmente de façon assez importante et c’est sur cette possibilité que Microsoft pourrait retomber sur ses pattes en transférant les revenus des licences à ceux des services annexes.

Microsoft réfléchit à un transfert de recette.

L’augmentation significative de combinés Windows Phone améliorerait l’intérêt de cette plateforme pour les développeurs et la création d’applications. Bien que cette stratégie ne soit pas encore gravée dans la pierre, la situation pourrait évoluer rapidement. Microsoft chercherait actuellement des moyens pour remplacer cette perte de profit avec une mise en avant d’autres services comme SkyDrive, Office et Skype. L’entreprise peut ainsi tenter d’attirer d’avantage de clients à souscrire à des services annexes de Windows Phone tout en profitant de la ventes des applications et des recettes générées par Bing afin de compenser celles des ventes de Windows Phone.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Je crois que la réponse est non.

    Il faudra vraiment plus d’appli à µsoft… et une interface plus sympa aussi…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*