Accueil / Actualités / Politique et économie / Yahoo !, Microsoft jure d’être « clean » sur la question de l’espionnage des emails de ses utilisateurs
Microsoft
Le géant du logiciel Microsoft

Yahoo !, Microsoft jure d’être « clean » sur la question de l’espionnage des emails de ses utilisateurs

L’affaire Yahoo ! n’a pas fini de faire parler d’elle. L’entreprise est face à des révélations graves dévoilant son étroite collaboration avec les autorités américaines pour la mise en place d’une surveillance de masse de l’ensemble de ses utilisateurs. Cette découverte jette une nouvelle fois une doute sur l’ensemble des géants américains du Web. Microsoft n’a pas tardé à sortir du silence pour rassurer ses clients.

Microsoft

Yahoo ! est au cœur d’une affaire d’espionnage massif de ses utilisateurs. Elle montre une nouvelle fois que les autorités américaines, aidées par des lois liberticides, ne reculent devant rien. Devant l’importance des faits, le géant est à l’origine d’une déclaration laissant entendre que les lois américaines ne lui laissaient pas le choix.

« Yahoo est une société respectueuse des lois, et elle se conforme aux lois des États-Unis, »

Une telle position soulève immédiatement des questions autours des autres géants comme Google, Twitter, Facebook, Apple ou encore Microsoft. Ont-ils eux aussi collaborés étroitement avec le FBI et la NSA ? Sont-ils derrière le développement d’applications pour une surveillance de toutes les correspondances privées accompagnées ou non de pièces jointes ?

Surveillance de masse, Microsoft veut montrer “patte blanche”.

Selon Microsoft, ce n’est pas le cas au sujet de ses propres services. « Redmond », au travers d’une courte intervention, explique qu’aucune implication de sa part n’a eu lieu pour la mise en place d’un programme d’espionnage à l’image de ce qui s’est produit avec Yahoo !

«Nous nous sommes jamais engagés dans un espionnage secret du trafic des courrier électroniques comme celui rapporté aujourd’hui autour de Yahoo »

L’entreprise se garde bien de donner plus de détail. Il serait intéressant de savoir si la NSA et le gouvernement des Etats Unis ont été à l’origine de tentatives dans cette voie. Pourquoi ? Si cela est le cas, comment Microsoft a pu s’opposer sachant que selon Yahoo, la loi ne le permet pas ?

De son côté Google a déjà confirmé qu’il n’a jamais reçu une telle demande tandis que Twitter s’est montré encore plus explicite. Le réseau social a déclaré ne jamais avoir été contacté pour une telle chose tout en soulignant que si cela se produit, l’affaire se retrouvera immédiatement devant les tribunaux.

Microsoft s’est toujours montré retissant face à ces manœuvres à l’origine d’une violation de la vie privée aux États-Unis. A ses yeux, le gouvernement américain est à l’origine d’un déséquilibre entre moyen et finalité.

A ce sujet Brad Smith. Le directeur juridique de Microsoft, a récemment déclaré dans une entrevue.

« j’espère que ce cas (Yahoo ) peut apporter matière à injecter dans les débats pour trouver un nouvel équilibre car il a été perdu au cours des dernières années,

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Patch Tuesday de Microsoft

Patch Tuesday du mois d’aout 2020, deux failles critiques sont corrigées en urgence

Le Patch Tuesday du mois d’aout débuté ce mardi 11 aout 2020. ...

Application Photos de Microsoft (Windows 10)

Windows 10, l’application Photos ne fonctionne plus ? Solution

L’une des récentes mises à jour  est à l’origine d’un dysfonctionnement d’une ...

Windows 10 May 2020 Update (Mise à jour de mai 2020 de Windows 10)

Windows 10 v2004, le déploiement automatique s’accélère

Microsoft accélère le déploiement de Windows 10 v2004.  Le système d’exploitation est ...