Politique et économie

Zynga : Un réseau social ludique pour d’avantage d’indépendance

Prendre son destin en main et surtout gagner en indépendance, voici les vœux de  l’éditeur de jeux Zynga qui se prépare à lancer son propre réseau social réunissant sa communié de joueur. Une nouvelle avancée pour s’émanciper un peu plus de Facebook.

Logo ZyngaZynga est une entreprise californienne spécialisée dans les jeux en ligne. Depuis 2007, année de sa création, le succès est au rendez-vous avec une forte croissance grâce à plusieurs jeux gratuits disponibles sur Facebook, citons Mafia Wars ou CityVille.

Mark Pincus, son fondateur ne veut cependant pas s’arrêter en si bon chemin avec des grandes ambitions pour l’avenir dont le lancement du Projet Z. En préparation depuis deux ans, il s’agit d’une plateforme  où les titres les plus populaires seront disponibles sans avoir besoin de passer par Facebooks.

jeux Zynga

“On pourra commencer un jeu sur Facebook et le continuer sur Projet Z, ou vice versa” indique le directeur d’exploitation John Schappert.

Il n’est cependant pas encore d’actualité de tourner le dos à Facebook puisque les deux entités sont liées par contrat encore pour quatre années.

Projet Z s’intégrera dans les comptes Facebook. Une porte d’accès entre les deux plateformes sera alors active, offrant une grande liberté à l’internaute. La mécanique économique derrière est d’émuler une communauté de joueurs à la recherche de partage, de challenge et des prouesses. Un système de récompense, les zCoins sont déjà promis.

Zynga regroupe désormais 263 millions d’utilisateurs chaque mois, ce qui la place en première place devant Electronic Arts et Wooga (un peu plus de 40 millions). La firme se prépare aussi en entrer en bourse.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page