Science et technologie

1 To sur un simple CD

Allons-nous vivre une révolution dans le domaine du disque optique ?

En tous cas, c’est ce que laisse penser le Tera Disk de la société Mempile fondée en 2000 et située à 20 Km au nord-ouest de Jerusalem en Israel. Ce support optique, d’aspect banal, pourrait offrir la bagatelle de 1 To de capacité de stockage. Il est constitué de polymethyl methacrylate, matière transparente à un certaine longueur d’onde justement employé par son enregistreur.

Selon Beth Erez, la responsable marketing de Mempile, il est possible avec un procède nommé ePMMA de créer des disques peuvant être constitués de 200 couches séparées de 5 microns contenant chacune 5 Go de données, et 200 fois 5 font justement 1 To.

Les premiers prototypes sont aptes à accueillir jusque 800 Go, ce qui est déjà impressionnant. La durée de vie est annoncée de 50 ans.

L’avenir reste souriant puisque Mempile évoque déjà la possibilité d’obtenir 5 To avec l’utilisation de laser bleu contrairement au rouge employé actuellement.

Dans 18 mois un premier prototype commercial sera fabriqué pour une commercialisation attendue l’année d’aprés. Le coût du graveur est estimé à 3 000 $ et un disque de 600 Go à 50 $.

1 To sur une galette de 1,2 mm laisse rêveur.

Pour en savoir plus, c’est ici : Mempile’s TeraDisc technology

Source : The Inquirer

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page