Accueil / Actualités / Science et technologie / Baidu présente Qian Shi, son premier ordinateur quantique
Baidu présente Qian Shi, son premier ordinateur quantique
Baidu présente Qian Shi, son premier ordinateur quantique

Baidu présente Qian Shi, son premier ordinateur quantique

Baidu connu pour son moteur de recherche dévoile son premier ordinateur quantique supraconducteur. Il s’agit d’une solution clé en main qui intègre matériel, logiciels et applications. En parallèle une solution d’intégration matérielle-logicielle toute plate-forme a été présentée. Elle donne accès à diverses puces quantiques via une application mobile, un PC et un cloud.

L’annonce a eu lieu à l’occasion de l’évènement Quantum Create 2022, une conférence de développeurs quantiques qui s’est tenue à Pékin. Pour beaucoup l’informatique quantique est la prochaine grande étape. Elle se base sur une technologie exploitant les lois de la mécanique quantique afin de résoudre des problèmes hors de portée des ordinateurs classiques. Si la puissance de calcul est prometteuse, cette nouvelle approche est censée apporter d’importantes transformations dans des domaines comme l’IA (intelligence artificielle), la biologie computationnelle, la simulation des matériaux et la technologie financière.

Le premier ordinateur quantique de Baidu se nomme “Qian shi ». Sa mécanique s’appuie sur un processeur d’une puissance de 10 bits quantiques (qubits). Naturellement il ne s’agit que d’une étape car la conception d’un second processeur de 36 qubits est déjà terminée.

Buida explique

“Alors que l’informatique quantique continue de connaître des progrès remarquables, un grand nombre d’entreprises explorent comment l’informatique quantique contribuera à leurs activités réelles. Cela a conduit au développement de « Liang Xi », la première solution d’intégration matérielle-logicielle quantique multiplateforme au monde qui offre des services quantiques polyvalents grâce à un déploiement privé, des services cloud et un accès matériel.”

Liang Xi est capable de se connecter à Qian Shi mais aussi à d’autres ordinateurs quantiques tiers. Les utilisateurs peuvent du coup profiter de ces ressources de calcul quantique via une application mobile, un PC et un cloud.

A noter que sur la scène internationale, Baidu n’est pas l’unique acteur actif dans ce domaine. IBM s’est positionné avec l’objectif proposer à la vente en 2025 un ordinateur quantique d’une puissance de 4 000 qubits…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*