Accueil / Actualités / Science et technologie / gDNA, Google cherche l’équation mathématique du bonheur au travail
Google, Etude gDNA

gDNA, Google cherche l’équation mathématique du bonheur au travail

Google est une entreprise particulière à l’origine de volonté farouche de comprendre mathématiquement le comportement humain. Elle est à l’origine d’une enquête sur la « recette secrète » qui garde ses employés épanouis dans leurs vies personnelles tout en étant productifs et performants  au travail.

Google, Etude gDNA

Dans le Harvard Business Review, Laszlo Bock, SVP of People Operations chez Google,  expose le projet gDNA de Google autour de la notion de travail, élément primordial de la vie humaine.

gDNA, le bonheur en équation.

Cette étude, sur le long terme, à l’objectif de mieux comprendre certains rouages cachés. Une sélection de 4000 employés pris au hasard a eu lieu. Ils doivent répondre à deux grandes enquêtes chaque année. Elles portent sur des éléments de la personnalité qui évoluent avec le temps. Ils sont liés à la culture, aux projets de travail ou encore aux relations avec les collègues.

Il est expliqué que Google étudie ces informations pour comprendre (et surement modéliser) comment l’ensemble de ces facteurs interagissent entre eux. La gDNA a débuté il y a déjà deux ans. L’entreprise a appris que deux tiers de ses employés continue de penser au travail une fois rentrés chez eux tandis que seulement 31% sont capables de se déconnecter de leur vie professionnelle lorsqu’ils sont en famille.

Google a tenté une expérience pour remédier à ce problème. Nommée « Dublin Goes Dark », elle s’appuie sur plusieurs solutions comme l’obligation de laisser les appareils mobiles professionnels dans les locaux avant de quitter son lieu de travail ou encore d’ignorer les emails en dehors des heures de travail pour profiter pleinement des vacances.

Il n’y a pas de réponses absolues pour le moment car le volume de données à traiter est important au point que la gDNA va demander des années pour apporter des réponses. Une période de 100 ans serait nécessaire.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Navigateur Chrome 74 de Google

Chrome 74, impossible de supprimer l’historique de navigation ? Solution

Chrome 74 fait parler de lui en raison de quelques dysfonctionnements.  Le ...

Navigateur Google Chrome

Chrome et sa gourmandise en RAM, Microsoft a une solution

Ce n’est un secret pour personne, Chrome de Google est très gourmand ...

Navigateur Google Chrome Canary et le menu des extensions

Google Chrome, comment activer le futur menu Extensions ?

Le navigateur Google Chrome possède probablement la plus importante collection d’extension au ...