Accueil / Actualités / Science et technologie / Google Panda a débarqué en France

Google Panda a débarqué en France

Attendu avec impatience par certains, avec peur par d’autres, le nouvel algorithme de classement de Google nommé Panda se déploie au niveau mondial et signe ainsi son arrivée en France. Sa mission est de lutter contre les fermes de contenus.

Logo google FrenchNous y sommes, Google vient d’annoncer que son nouvel algorithme de classement des sites internet est déployé au niveau mondial. Il fonctionne sous différentes langues dont le français mais fait encore l’impasse sur le coréen, le chinois et le japonais.

Panda est déjà été déployé aux états Unis et au Royaume-Uni depuis quelques mois et à causé certains dégâts. Sa finalité première est de lutter contre les fermes de contenus en éliminant de ses résultats les pages de plateformes agrégeant de multiples sources. Il veut ainsi conserver la pertinence de résultats du moteur en faisant la promotion des sites de qualité où des contenus et informations originaux sont délivrés.

Google reste tout de même sur le qui-vive avec la possibilité de mauvaises surprises dans le référencement pour les pages en français.  Dans ce cas les webmasters peuvent s’orienter vers un forum dédié tout en prenant le temps de lire un article d’aide sur l’esprit des sites dits de qualité. Enfin, un formulaire en ligne est mis à la disposition des utilisateurs et propriétaires de sites web si ils leur semblent que des sites de bonne qualité ont été impactés négativement.

Selon Google,  Panda reste limité dans ses actions. « Cette mise à jour impacte les résultats perçus par les utilisateurs pour en moyenne 6 à 9% des requêtes, tous langages confondus. L’impact de ce changement est moindre que celui du lancement initial de Panda, qui affectait environ 12% des résultats perçus par les utilisateurs pour les requêtes anglophones. » indique le géant de recherche  sur son blog en français.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*