Accueil / Actualités / Science et technologie / Kepler-438b et Kepler-442b, deux cousines de la Terre sont découvertes
Exoplanete
Exoplanete - vue d'artiste

Kepler-438b et Kepler-442b, deux cousines de la Terre sont découvertes

Une équipe de chercheurs vient d’annoncer avoir découvert de nouvelles planètes potentiellement rocheuses et habitables dans la Voie lactée.

Exoplanete

Une publication dans le « Astrophysical Journal » dévoile que des scientifiques du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics et du JPL de la Nasa ont découvert un total de huit nouvelles planètes au surnom de « Goldilocks ». Les chercheurs expliquent que des planètes « Goldilocks » sont des corps célestes se mouvant dans une zone géographique particulière autour de leur étoile compatible avec la présence, à leur surface, d’eau à l’état liquide. Les astronomes ont plusieurs raisons de croire que la majorité de ces corps célestes ressemblent à notre bonne vieille Terre puisqu’elles seraient rocheuses.

A ce sujet, Guillermo Torres, l’auteur principal de cette étude, annonce

« La plupart de ces planètes ont une bonne chance d’être rocheuses, comme la Terre. »

Kepler-438b et Kepler-442b, deux planètes intéressantes.

Ces nouvelles planètes voyagent dans une zone dite « habitable » et deux planètes en particulier sont plus intéressantes que les autres, Kepler-438b et Kepler-442b.

La première se situe à 470 années-lumière de la Terre contre 1100 années-lumières pour la seconde. Elles sont présentées avec des tailles respectives de 12% et 30% supérieures à celle de notre planète et des chances de 70% et 60% d’être rocheuses. La première recevrait 40 % de lumière en plus tandis que la seconde récolterait une quantité d’énergie lumineuse plus favorable encore à la présence d’eau liquide à sa surface. Cette découverte a été possible grâce au télescope spatial Kepler. La méthode utilisée repose sur la détection de mini-éclipses provoquées par le passage d’un corps devant son étoile.

Kepler-438b et Kepler-442b ont ainsi des chances de présenter des caractéristiques semblables à notre planète avec la présence d’eau liquide mais de là à parler de présence de vie….

Eau liquide et corps rocheux ne veulent pas dire de la vie !

Cette annonce signifie simplement que la Terre ne semble pas être exceptionnelle. Elle a probablement de nombreuses cousines à l’échelle de la Voie Lactée. David Kipping du centre de recherche en astrophysique du Harvard-Smithsonian souligne

Nous ne savons pas avec certitude si l’une des planètes de notre échantillon est vraiment habitable. Tout ce que nous pouvons dire, c’est qu’elle sont des candidats prometteuses.

L’équipe prévoit de continuer ses travaux sur ces planètes « Goldilocks » en espérant pouvoir confirmer si oui ou non certaines sont habitables et abritent un environnement favorable à l’épanouissement de la vie telle que nous la connaissons.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Ah merde, c’est pas des GPU alors ???

    Bon, ok, com pourrit…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Exoplanète GJ 357 d, Credits: NASA's Goddard Space Flight Center

Exoplanète et la vie, la NASA découvre une nouvelle planète Terre candidate, GJ 357 d, détails

Un nouveau système solaire vient d’être découvert par une équipe internationale d’astronomes. ...

L'étoile Trappist-1 et son cortège de sept planètes

Exoplanète et la vie, la NASA découvre trois planètes Terre candidates

La NASA vient de découvrir tout un cortège de planète autour d’une ...

Exoplanete

Découverte autour des Exoplanètes, la NASA surprend et donne rendez-vous ce soir !

La Nasa a l’art de la communication. Dans un communiqué, l’agence spatiale ...