Science et technologie

La NASA confirme que Voyager 1 est dans l’espace interstellaire

C’est désormais officiel, la sonde Voyage 1 est le tout premier objet élaboré par l’homme à s’aventurer dans l’espace interstellaire. La NASA confirme que la sonde a quitté pour toujours notre système solaire.


Cela fait plusieurs mois que des doutes subsistaient autour de la position exacte de la sonde Voyager 1. Un récent article d’une équipe scientifique faisant état que la sonde recevait d’avantage de rayonnements issus de l’espace interstellaire que de notre soleil, ce qui allait dans le sens que Voyager 1 devait avoir quitté l’héliopause.

Heliosphere

La NASA rend officielle cette information. Voyager 1 incarne la plus fantastique aventure humaine puisqu’ elle représente le premier objet humain à s’aventurer dans l’espace interstellaire. Elle n’est plus dans une zone sous l’influence de notre soleil. De nouvelles mesures montrent que la sonde est dans ce milieu depuis le mois d’août 2012 car cela fait environ une année que des traces de plasma, et de gaz ionisé, venant de l’espace entre les étoiles, sont enregistrés.

L’agence souligne toutefois que la sonde est dans “une région de transition à l’extérieur de la bulle solaire, où certains effets de notre soleil sont toujours évidents “.

Voyager 1 attendra Gliese 445 dans 40 000 ans avec a son bord un disque d’or.

Voyager 1 voyage depuis 1977 ce qui représente le plus long trajet accompli par une sonde spatiale humains. Elle puise son énergie d’un réacteur nucléaire qui dispose encore de quelques années de fonctionnement. La NASA espère garder le contact au moins jusqu’en 2020. A l’issu de cette période même avec une mise en veille de son équipement, Voyager 1 ne pourra plus communiquer avec la Terre.  Elle poursuivra alors sa route vers l’inconnu avec à son bord un disque d’or qui contient des photos ainsi que des documents audio et vidéo de la Terre, dans le cas où espèces vivantes et intelligente la rencontre.

Voyageur 1 est la sonde la plus rapide et la plus éloigné de toute l’histoire spatiale humaine. Il faudra attendre 40 000 ans avant qu’elle rencontre l’étoile Gliese 445 qui se situe à 1,6 année-lumière.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page