Accueil / Actualités / Science et technologie / Le télescope James-Webb dévoile la jeunesse de notre univers, un cliché historique
Premier cliché du Télescope spatial James Webb. Crédits : NASA, ESA, CSA et STScI
Premier cliché du Télescope spatial James Webb. Crédits : NASA, ESA, CSA et STScI

Le télescope James-Webb dévoile la jeunesse de notre univers, un cliché historique

Le président américain Joe Biden a dévoilé la première image publique du télescope spatial James Webb de la NASA. L’image a été capturée par l’instrument NIRCAM.

Elle dévoile les détails de l’amas de galaxies SMACS 0723 tel qu’il est apparu il y a 4,6 milliards d’années. En clair la photographie a immortalisé une lumière qui a commencé son long voyage vers le Terre il y a 4,6 milliards d’années-lumière. Il est possible de contempler des milliers de galaxies de différents types ainsi que des réfractions dues à des effets de lentilles gravitationnelles. Les objets brillants sont des étoiles locales. Ces galaxies sont uniques dans le sens ou elles se sont formées peu après le Big Bang, il y a plus de 13 milliards d’années.

Télescope James-Web, un cliché historique, le plus profonde de l’univers

L’équipe du JWST va publier d’autres images des divers autres instruments du télescope, dans les prochains jours. La NASA explique que cette image infrarouge est la plus profonde de l’univers à ce jour. Elle met en évidence l’immensité de l’univers. Pourquoi ? Elle couvre une portion du ciel de la taille d’un grain de sable tenu à bout de bras par quelqu’un au sol. Cette minuscule zone rassemble des milliers de galaxies et dévoile de faibles structures dans des galaxies extrêmement lointaines, offrant la vue la plus détaillée de l’univers primitif à ce jour.

Premier cliché du Télescope spatial James Webb. Crédits : NASA, ESA, CSA et STScI

Premier cliché du Télescope spatial James Webb. Crédits : NASA, ESA, CSA et STScI

Ce champ profond est une composition de nombreuses images de différentes longueurs d’onde, totalisant 12,5 heures d’observation. La masse combinée de cet amas de galaxies agit comme une lentille gravitationnelle, grossissant des galaxies beaucoup plus éloignées derrière elle.

Le James-Webb également désigné par son sigle JWST est un télescope spatial fonctionnant principalement dans l’infrarouge. Développé par la NASA avec la participation de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Agence spatiale canadienne (ASC) il est le plus grand et plus onéreux télescope jamais lancer dans l’espace.  Sa mission est de poursuivre les travaux du télescope spatial Hubble. Son lancement a eu lieu le 25 décembre 2021.

Wikipedia souligne

« Les observations du JWST sont centrées sur l’infrarouge proche et moyen, tout en incluant une partie du spectre située dans le domaine du visible (longueurs d’onde allant de 0,6 à 28 μm). Par sa résolution, sa surface collectrice et la bande spectrale couverte, il surpasse largement Hubble pour l’observation dans l’infrarouge, mais, contrairement à celui-ci, il ne peut observer ni l’ultraviolet, ni l’intégralité de la lumière visible. »

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*