Accueil / Actualités / Science et technologie / Supercalculateurs, Linux est au cœur de la puissance informatique mondiale !
Top500 - Linux
Top500 - Linux

Supercalculateurs, Linux est au cœur de la puissance informatique mondiale !

Linux est désormais l’unique et le seul système d’exploitation exploité par les 500 meilleures supercalculateurs du monde en novembre 2017.

C’est la conclusion du dernier classement proposé par Top500. Cette année marque le 24e anniversaire de ce service internet. Son objectif est de dresser une liste à jour des dernières informations autour des plus puissants supercalculateurs de la planète. Ce classement se nomme le Top500. Il est publié tous les mois de juin et novembre. La qualité et les informations proposées ont permis à Top500 de devenir au fil du temps la référence dans ce domaine de mesure de la puissance de calcul haute performance alias le high-performance computing.

La plus récente publication dévoile qu’en matière du système d’exploitation, les plus importants systèmes de calcul au monde exploitent désormais plus qu’une seule solution, Linux. Chacun ayant bien sur un système d’exploitation propre basé sur Linux. En d’autres termes, Linux domine ce classement des 500 premiers supercalculateurs du monde, ce qui est une grande réussite à saluer.

Le supercalculateur IBM Blue Gene/P de l'Argonne National Laboratory

Le supercalculateur IBM Blue Gene/P de l’Argonne National Laboratory

Linux, la solution numéro 1

Linux Foundation propose de son côté plusieurs statistiques intéressantes. Depuis 1998, Linux domine le TOP 10 mondial des superordinateurs. A ce sujet la fondation explique

«Deux fois par an, la communauté Linux est très fière de compter le nombre de machines Linux dans la liste Top500 […] Après sa première apparition dans cette liste en 1998, Linux a toujours dominé le top 10 au cours de la dernière décennie et compte plus de 90% de la liste depuis juin 2010. »

Chaque année, Linux gagne du terrain par rapport aux d’autres OS comme Microsoft Windows et MacOS d’Apple. Windows n’a cependant pas de souci à avoir. Sa part de marché sur le segment des ordinateurs de bureau est pour le moment écrasante.  Linux est cependant bien présent et bien qu’il ne soit pas souvent mis en avant, il domine d’autres marchés comme les plus puissants serveurs du monde ou d’innombrables services Clouds.

La première liste Top500 a été publiée en juin 1993, il y a 24 ans…

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

KDE Plasma 5.13.2

KDE Plasma 5.13.2 est annoncé, quoi de neuf pour cette seconde maintenance ?

L’environnement de bureau KDE Plasma 5.13 profite d’une seconde maintenance. Cette version ...

distribution Linux Ubuntu 18.04 LTS (Bionic Beaver)

Ubuntu 18.04, Canonical dévoile les données de sa télémétrie

Canonical vient de révéler une partie de données collectées par son système ...

Distribution GNU/Linux Debian

Debian 8 « Jessie » est en fin de vie, le support LTS débute

Depuis le  17 juin dernier le système d’exploitation Debian 8 alias « Jessie » ...