Accueil / Actualités / Science et technologie / Système solaire, au moins deux planètes inconnues se cacheraient derrière Neptune

Système solaire, au moins deux planètes inconnues se cacheraient derrière Neptune

Une équipe de scientifiques annonce que notre système solaire pourrait être peuplé non pas de huit planètes mais de 10. Deux planètes inconnues pourraient bien se cacher derrière Neptune.

Neptune

L’univers est vaste et notre système solaire semble ne pas avoir encore livré sa carte véritable carte d’identité. Jusqu’à présent, il est admis que Mercure, Venus, La Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune composent notre environnement en jouissant de l’impact gravitationnel de notre étoile, le soleil.

Système solaire, deux nouvelles planètes de la taille de la Terre

Une équipe composée de chercheurs anglais et espagnols avance l’hypothèse que deux autres planètes inconnues jusqu’à présent se cacheraient derrière Neptune. Il ne s’agirait pas de gros cailloux mais de planètes qui pourraient bien avoir la même taille que notre Terre. L’étude, parue dans la revue Monthly notices of the royal astronomical society letters, évoque la probable existence de ces astres inconnus. Cette découverte est étonnante à l’heure de la chasse aux Exoplanètes citées à des milliards de kilomètres de notre système solaire.

La découverte est le résultat d’une étude menée pour déterminer les éléments et la nature de l’espace au-delà de Neptune. Les données récoltées montreraient que certains des objets « transneptuniens » ont des anomalies de trajectoire qui, pour le professeur Carlos de la Fuente Marcos, l’un des astrophysiciens co-auteur de l’étude, donnent à penser « que des forces invisibles altèrent l’orbite des objets transneptuniens situés très loin du soleil ». Il ajoute alors

« Nous considérons que l’explication la plus probable est que des planètes inconnues existent au-delà de Neptune et Pluton ».

Mieux encore le chiffre « deux » ne serait qu’une supposition car les données récoltées ne seraient pas suffisantes pour trancher.

 « Leur nombre exact est inconnu, car nos données sont limitées, mais nos calculs suggèrent qu’il y a au moins deux planètes, et probablement plus, aux confins de notre Système solaire ».

L’étude d’une ceinture de roches, baptisée Etno, en orbite autour du Soleil, au-delà de Neptune montre que plusieurs corps ont des valeurs orbitales totalement inattendues. Elles semblent influencées par l’attraction gravitationnelle de quelque chose d’invisible.

Il est certain que cette découverte va être à l’origine de nouvelles études afin de confirmer ou non cette hypothèse. En attendant il semble que notre système solaire est encore bien inconnu.

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

4 plusieurs commentaires

  1. « Jusqu’à présent, il est admis que Mercure, Venus, La Terre, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune composent notre environnement en jouissant de l’impact gravitationnel de notre étoile, le soleil. »

    Et Mars ?

  2. Pas de Pluton, pas de mars !!

  3. Pluton n’est plus une planète à part entière depuis 2006

    • Exact, Pluton n’est plus considéré comme une planète depuis Août 2006 (congrès d’astronomie), les américains découvreurs du planétoïde n’ont pas reconnus les conclusions de ce congrès. Depuis, il a été découvert des corps plus denses et grands que Pluton, par son orbite elliptique on peut considérer Pluton comme une « grosse » comète.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Une ancienne planète naine composée de 26 % d’eau a été découverte

Une équipe européenne d’astronomes a découvert une importante concentration d’eau dans les ...