Accueil / Actualités / Web / Google+, Google jette l’éponge et dévoile l’existence d’une faille critique
Réseau social Google+ de Google
Réseau social Google+ de Google

Google+, Google jette l’éponge et dévoile l’existence d’une faille critique

Le réseau social Google+ a été victime d’une importante faille de sécurité. Google a caché cette information pourtant à l’origine d’une fuite de données personnelles de 500 000 utilisateurs. Le bilan est si catastrophique que Google annonce l’arrêt de Google+.

Google+ vit désormais ses derniers jours. Lancé en 2011 par Google pour concurrencer Facebook, le succès n’a pas été au rendez-vous. C’est un grand échec et son avenir est désormais compté. Nous apprenons que ce service est à l’origine d’une importante faille de sécurité ayant permis la fuite de données. Selon le Wall Street Journal aux moins 500 000 utilisateurs ont été victime de ce problème.  Cette vulnérabilité a été découverte en mars dernier par la Project Strobe. Elle aurait permis à plus de 400 applications d’avoir accès à des données.

De son côté Google explique dans une récente intervention que Google+ n’a pas été adopté par le consommateur tout en tentant de rassurer autour de cette faille. La firme n’aurait « pas trouvé de preuve montrant que les données ont été employées de façon inappropriée« .

Google+, Google dévoile ses priorités.

Le géant de recherche, Google

Le géant de recherche, Google

Le géant de la recherche a cependant du mal à faire passer la pilule car il a volontairement dissimulé l’existence de cette la faille pendant six mois. Il est assez facile de comprendre pourquoi en se rappelant le scandale « Cambridge Analytica » de ce début d’année.

Cambridge Analytica, Facebook dévoile son vrai visage

La transparence de Google semble donc relative et l’image de l’entreprise en prend un coup. Cette affaire montre une nouvelle fois les pratiques discutables des géants de la Silicon Valley. La protection des données personnelles n’est toujours pas une priorité tout comme la transparence et le respect des utilisateurs.

Il serait temps que les législateurs se réveillent pour condamner lourdement ces politiques se passant de tout consentement pour la vente et le profit autour des données personnelles. A cela vient se poser aussi la question de la pérennité du modèle économique des GAFAM. Il est basé sur l’exploitation des données ce qui expose inévitablement les utilisateurs.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Patch Tuesday de Microsoft

Patch Tuesday, corrections de 61 vulnérabilités dont 17 failles critiques

Le Patch Tuesday de septembre 2018 corrige un ensemble de 61 vulnérabilités. ...

Navigateur Google Chrome

Chrome 69, Google supprime le « www », mais pourquoi ? Polémique

L’arrivée de la version 69 du navigateur Chrome dévoile un changement important ...

Navigateur Chrome 68 de Google

Chrome 68 est disponible en téléchargement, la guerre contre le HTTP est déclarée

Le navigateur internet le plus populaire au monde évolue avec l’arrivée de ...